20 rencontres de partenaires de la Fondation Orange (7/20)

Chef d’orchestre et chef de chœur
La Fondation Orange a accompagné Laurence Equilbey et ses ensembles vocaux, Accentus de 1994 à 2001, et
le jeune chœur de paris de 2001 à 2007

A qui et à quoi devez-vous ce que vous êtes aujourd’hui ?

J’ai ressenti un appel très profond dès que j’ai commencé la musique, vers l’âge de dix ans. Je pense que la fibre musicale devait être en moi. Ma famille était mélomane, je chantais souvent avec mes parents. Nous vivons en Allemagne. C’est sans doute la proximité avec la culture germanique qui a ensuite rendu mon séjour en Autriche si déterminant. J’avais étudié l’écriture, l’harmonie, le contrepoint. J’en suis venue naturellement à la direction.

Je suis partie pour Vienne où, tout en participant à des ensembles vocaux professionnels, j’ai travaillé avec Nikolaus Harnoncourt. Son sens de la dramaturgie, de la "palette orchestrale", sa science musicologique, le caractère à la fois intellectuel et très charnel de son art m’ont beaucoup apporté. J’ai aussi travaillé sous la direction de Claudio Abbado. C’est à Vienne que j’ai réellement découvert tout le répertoire a cappella des 19ème et 20ème siècles. J’en suis revenue avec l’idée de fonder un ensemble autour de ce répertoire.

Vint ensuite ma rencontre avec Eric Ericson, auprès de qui j’ai étudié à Stockholm la direction de chœur, approfondissant encore tout le XIXe siècle, Brahms, Richard Strauss, les grandes fresques a cappella, mais aussi le répertoire contemporain. J’ai également travaillé la direction d’orchestre avec le maestro finlandais Jorma Panula qui m’a formée à de nombreuse œuvres symphoniques.
En 1991, portée par ma passion pour ce très riche répertoire a cappella j’ai créé l’ensemble Accentus. La Fondation Orange a été un grand déclencheur de la réussite de ce projet. Ensuite j’ai fondé le jeune chœur de paris, devenu plus tard un centre de formation pour jeunes chanteurs. Quand on atteint une certaine maturité, on ressent le besoin de transmettre...
Plus récemment il y a eu d’autres rencontres importantes. J’ai travaillé avec des interprètes comme la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton ou la pianiste Brigitte Engerer, Alain Planès. Et j’ai beaucoup échangé avec des compositeurs : Pascal Dusapin, Gérard Pesson, Philippe Manoury, Bruno Mantovani, Franck Krawczyk...
Je pense qu’avec Accentus nous sommes parvenus à une forme de plénitude sur le plan musical et technique. J’ai maintenant de nouveaux projets, plus ouverts sur l’art contemporain, un domaine qui me fascine. J’ai envie d’aller vers d’autres espaces artistiques, de collaborer avec des metteurs en scènes, des décorateurs, des plasticiens, des vidéastes. Je conduis actuellement deux projets dans ce sens. L’idée est de travailler davantage non seulement avec des orchestres ou à l’opéra, mais aussi avec de nouveaux médias et de nouveaux supports. Accompagner certaines œuvres visuellement. Renouveler le langage musical. C’est ce qui me passionne en ce moment.

Que souhaitez-vous maintenant apporter aux autres ?

Désormais, ce qui me tient le plus à coeur est la question suivante : que peut-on aujourd’hui apporter de nouveau, comment faire avancer le langage, la forme, la création contemporaine ? Dans le cadre du programme européen Tenso, que j’ai initié avec d’autres, nous essayons de faire circuler les oeuvres, rayonner des projets. Mais il faut absolument trouver des moyens pour développer la post-production. C’est indispensable pour que la transmission se fasse. Je ne désespère pas que cela puisse aboutir un jour.
Je voudrais pouvoir apporter aux autres des projets artistiques novateurs, et bien-sûr voir se maintenir et se développer les structures que j’ai créées. Par ailleurs j’aimerais pouvoir contribuer à la structuration de l’art vocal dans notre pays. J’y ai déjà beaucoup œuvré, mais il faut avouer qu’il reste encore fort à faire...

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche