20 rencontres de partenaires de la Fondation Orange (19/20)

La Fondation Orange est partenaire de PlaNet Finance depuis 2002.
Elle a apporté son soutien en 2006 au projet « Entreprendre en banlieue », un programme de soutien au microcrédit de PlaNet Finance à destination des Zones Urbaines Sensibles en France, et en 2007 à un programme de sensibilisation et de formation des femmes sénégalaises à la micro-entreprise.

A qui et à quoi devez-vous ce que vous êtes aujourd’hui ?

Tout d’abord, je dois à mon père et à ma mère de m’avoir enseigné la vertu du travail et de l’étude, l’importance du livre, mais aussi la nécessité de donner aux autres. Il y a également tout ce que j’ai découvert dans mon éducation religieuse, musicale et mathématique. J’estime essentiel ce que m’ont appris les mathématiques : l’importance de la rigueur, de la vérité du travail, de la clarté – en particulier de la clarté d’expression.

J’ai rencontré des gens de toutes sortes, avec qui j’ai pu construire. Cependant, j’ai principalement été marqué par de grands écrivains comme Cervantès, Shakespeare, Molière… et Dante qui ne me quitte jamais. Et surtout par un grand livre, la Bible, ce recueil de textes qui m’a beaucoup appris sur le plan littéraire.
Des lieux m’ont incontestablement beaucoup inspiré. Je retourne toujours sur les lieux du sacré, du silence et de la méditation, les lieux de la transcendance. Toutes les formes de religions sont pour moi fondamentales. C’est une façon de se mesurer à soi-même et à ce qui nous dépasse.

Que souhaitez-vous maintenant apporter aux autres ?

Quant à ce que je veux faire et transmettre, je vous citerais cette très jolie expression tirée de la tradition juive : "On n’est pas ce qu’on est à cause de ses parents, mais à cause de ses enfants". Personne n’est rien d’autre que ce qu’il transmet, et non pas ce qu’il reçoit.
J’essaie de fonder ma vie sur un principe simple. Tout faire pour que le monde après moi soit légèrement moins mauvais qu’avant que je n’y arrive. C’est pourquoi j’ai passé beaucoup de temps à essayer de construire des institutions internationales pour lutter contre la pauvreté, l’ignorance et la faim à travers le monde.
PlaNet Finance, lancée il y a dix ans, c’était une idée, comme l’était Action Contre la Faim que j’ai créée il y a trente ans. Aujourd’hui PlaNet Finance est la première organisation mondiale de soutien à la microfinance, avec un potentiel de croissance énorme et une efficacité prouvée de son impact sur la pauvreté dans le monde. Je suis fier d’avoir créé cette machine qui est maintenant un avion en plein décollage, grâce en particulier au concours d’Orange, un de nos plus anciens partenaires.

L’avenir de PlaNet Finance est multiple. Se développer dans de nombreux pays, toucher non plus neuf millions de personnes, mais plusieurs dizaines de millions, et aussi d’engendrer de nouveaux métiers. Avec Orange, qui nous soutient depuis tant d’années sur différents autres sujets, nous venons de lancer un métier, le mobile banking, qui permettra de toucher des centaines de millions de pauvres en leur donnant accès aux moyens de paiement. Ce sera un facteur qui démontrera le rôle des technologies dans la lutte contre la pauvreté. Cela peut changer radicalement le rapport à la pauvreté, et en particulier le rapport au développement.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche