A Grenoble, les collégiens réunis autour du programme FabLabs Solidaires

Lancée en octobre dernier, la 1ère édition du Fab Collège s’est clôturée mercredi 17 juin sur une exposition de l’ensemble des réalisations. L’occasion pour les collégiens de dévoiler et d’expliquer leurs travaux.

Exposition FabCollege FabLab Casemate

A La Casemate de Grenoble, il flottait comme un air de voyage scolaire de fin d’année mercredi 17 juin… Des collégiens à tous les étages et dans toutes les salles et le FabLab plein à craquer. Sauf que ces élèves-là ne découvraient pas les lieux. A travers une exposition, ils présentaient les objets conçus dans le cadre du programme FabLabs Solidaires de la Fondation Orange.

Un FabLab Solidaire au collège

Une aventure qui aura duré le temps d’une année scolaire et qui a mobilisé six collèges : près de 150 enfants, plus de vingt enseignants, des chefs d’établissements mais également l’équipe de la Casemate qui a apporté son aide technique et son expertise.
Pour bien commencer l’opération Fab Collège, le FabLab de la Casemate s’était déplacé au sein de différents collèges. Une étape préalable à la sensibilisation et à la formation des professeurs, qui ont ensuite accompagné les collégiens lors de la visite du FabLab, au sein des locaux de la Casemate. Cerise sur le gâteau, les collégiens ont vu arriver une imprimante 3D dans chacun des établissements, pour faciliter les réalisations.

Créer, fabriquer

Aude, Paul, Laura, Lucien, derrière leur stand, présentaient leurs objets réalisés avec l’imprimante 3D, des petits masques et des lampes : "Ce sont des objets à utiliser comme signalétique et qui iront sur les portes des salles de classes" , expliquait Paul. Sur le stand, on pouvait découvrir toutes les étapes du projet : les esquisses, les dessins, les plans, la maquette visible sur l’écran d’un ordinateur, des photos. Toutes les étapes n’ont pas été faciles, comme nous l’expliquait Aude : " nous avons dû travailler vite pour être dans les temps. Ce qui est bien dans ce projet, c’est que l’on a pu créer des objets et ils sont là. " "Nous avons découvert l’imprimante 3D, elle offre de grandes possibilités et c’est top !" concluait Paul.

Casemate FabLab élèves
Aude, Paul, Laura, Lucien ont présenté leurs réalisations pendant l’exposition.
professeur Frédéric Baqué, professeur de technologie
Frédéric Bacqué, professeur de technologie.

Le prototype du collège de demain

"C’est mieux qu’un cours classique", confirment les élèves du collège Pompidou de Claix, "nous avons pu échanger, discuter et s’entraider, c’est ça qui est bien dans ce fonctionnement", avouait Antoine. Mathématiques, technologie, arts plastiques, trois enseignants se sont mobilisés sur ce projet. "On aimerait bien continuer l’année prochaine, fabriquer autre chose", continuait Antoine. Plusieurs enseignants partagent aujourd’hui ce souhait, comme l’a exprimé Frédéric Baqué, professeur de technologie : "l’objectif était l’imprimante, le programme FabLabs Solidaires de la Fondation Orange nous a permis d’aller plus vite. Nous avons des élèves très impliqués".

Convaincu de l’intérêt des Fablabs Solidaires, Guy Chataignier, inspecteur d’Académie l’a confirmé à l’heure des discours : "c’est un projet qui donne du sens". Il est même allé plus loin : "C’est peut-être un prototype de ce que pourrait être le collège de demain", avant d’annoncer l’engagement de l’Académie pour la saison prochaine, "parce ce projet ne peut pas s’arrêter". Tous les participants sont déjà prêts à repartir.

>>> Les photos prises pendant l’exposition

 

En savoir plus
Focus projet : retrouvez la carte des FabLabs solidaires.
discussion : venez échanger avec nous sur Twitter avec le hashtag #fablabsolidaire.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche