A Kabweke, les travaux du village Orange démarrent

Le village de Kabweke, en République Démocratique du Congo, fait partie des 5 projets villages Orange lancés cette année. Une école et un centre de santé sont en cours de construction depuis le mois de septembre.

2000 familles se sont déplacées dans ces zones inexploitées des Basses Terres dans la région de Béni (nord-est de la RDC) en quête de terres à cultiver pour y faire vivre leur famille. Ces zones sont totalement dépourvues d’infrastructures. L’école se fait sous trois huttes de paille qui ne peuvent accueillir tous les enfants. Il n’y a pas de centre de santé. Aujourd’hui, environ 15 000 personnes vivent à Kabweke.
Le projet prévoit la construction d’une école de six classes, d’un centre de santé équipé d’un bloc opératoire, et d’une salle d’accouchement, de latrines, et de l’aménagement d’une source d’eau potable.

Avant de commencer la construction, il a fallu renforcer les routes d’accès pour que les camions de livraison puissent y accéder sans encombre. La population a donc préparé les 300 mètres nécessaires pour rallier le site de construction et a renforcé deux ponts. Elle a aussi travaillé sur le site de la future école en dessouchant les palmiers et les arbustes.

 

RDC Kabweke village construction pont
RDC Kabweke village construction pont ouvriers

 

La construction de l’école primaire a débuté depuis quelques semaines. Elle pourra accueillir 300 élèves.

Kabweke village charpente école
L’élévation des murs de l’école.

 

Kabweke village charpente fixée école
La charpente est installée.

 

Une équipe de menuisiers y a déjà installé son atelier où la fabrication des pupitres a commencé. Les planches seront achetées localement auprès d’un exploitant.

 

Les menuisiers ont fabriqué 120 pupitres.

 

Les constructions de l’école et du centre de santé seront réalisées sur une période de 9 mois. L’installation des latrines et l’aménagement de la source se fera sur 4 mois. Puis, ce sera l’équipement de ces structures. L’ensemble doit être réalisé sur un an.

A ces équipements, une microcentrale hydraulique sera installée afin de fournir de l’énergie à bas coût pour le centre de santé et pour faciliter la mise en place d’activités génératrices de revenus.

 

Et pendant ce temps, les enfants ont repris le chemin de l’école… en attendant de meilleures conditions.

 

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche