Anta Mbow, prix spécial women for change

L’association Empire des Enfants fut créée en 2003 par Anta MBOW afin de venir en aide aux garçons errants du Sénégal, et plus particulièrement de Dakar ville.

Anta MBOW, la fondatrice de l’association, ne considérera sa mission réussie que lorsqu’il n’y aura plus aucun enfant malheureux dans les rues.
C’est pourquoi elle a décidé d’élargir son activité et de venir en aide aux filles et femmes maltraitées de Dakar ville.
Il est temps de mettre un terme à la situation pitoyable des jeunes femmes et des filles sénégalaises qui sont bien trop souvent maltraitées, violées et exploitées.

L’empire des filles viendra en aide aux jeunes filles vulnérables, avec le soutien financier de la Fondation Orange.

Il s’agit de protéger les filles et femmes maltraitées, leur redonner la dignité à laquelle elles ont droit et ainsi leur offrir une place de choix dans la société.

Les filles prises en charge seront âgées de 10 ans et plus, en difficulté psycho-sociale (victime d’exploitation, de violences, de traite par la mendicité, de maltraitances, d’abandon et d’extrême pauvreté) nécessitant un éloignement de leur milieu de vie habituel et une aide spécialisée.

Le centre pourra accueillir des adolescentes atteintes de troubles psychiatriques ou d’addiction à la drogue.
Aussi, aucune distinction sociale, ethnique, culturelle et religieuse ne sera appliquée.
Le centre s’engage donc à être une passerelle vers une vie heureuse et épanouie en fournissant tous les bagages nécessaires.
Pour ce faire, les villas et les maisons du patrimoine bâti par l’Etat non exploitées, seront allouées à l’association.

Une cellule d’aide psychologique et un programme éducatif permettront de réaliser un bilan personnalisé pour mieux orienter les filles. L’aide apportée sera principalement basée sur l’écoute et le dialogue pour une meilleure réinsertion au sein de la société et de leur famille. Toutes les filles et femmes quittant le centre devront être épanouies, sures d’elles et apaisées.

En complément, un partenariat avec le commissariat central et la brigade des mineurs sera mis en place ainsi qu’une cellule d’aide psychologique , un numéro vert uniquement géré par des femmes, et des services d’intervention en français, wolof, toucouleur, diola, sérère, mandingue et peulh.

Au-delà des bénéficiaires de l’empire des filles, cette action va sensibiliser aux droits de l’homme et plus particulièrement à celui des femmes puis élargir son impact à l’ensemble du Sénégal.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche