Au FabLab Solidaire de Parthenay, Christopher se forme différemment

Á 20 ans et en recherche d’emploi, Christopher s’est tourné vers le FabLab de Parthenay, le Parth’Lab. Une découverte pour ce jeune développeur informatique, et qui s’est avérée par la suite une réelle opportunité de formation.

Christopher Parthenay
 
Pour Christopher, tout commence avec la Mission Locale. Après différentes recherches d’emploi dans la région Poitou-Charentes, sa conseillère le dirige vers le Parth’Lab, un FabLab installé dans sa ville, Parthenay. Intéressé, Christopher contacte David, le FabManager des lieux. Après une rencontre et des premiers échanges, il intègre notre programme FabLabs Solidaires : « je ne connaissais pas trop les FabLabs donc je suis arrivé avec un peu d’appréhension. Mais c’est vite passé parce l’ambiance est vraiment sympa, mais on travaille et on apprend plein de choses. C’est vraiment ludique. »

Il faut dire que Christopher est plutôt à l’aise avec les nouvelles technologies. Après un bac STI Génie électronique à Lyon « pour suivre les copains », il intègre un BTS SIO (services informatiques aux organisations). Ces deux cursus lui permettent de développer des compétences importantes en programmation : « j’ai commencé à étudier la programmation lors de mon bac, et comme ça m’a plu, j’ai décidé de poursuivre avec un BTS SIO. »


"L’ambiance est vraiment sympa. Mais on travaille et on apprend plein de choses."

La suite est plus compliquée. Á la sortie de son BTS, il intègre l’ENI, une école informatique qui possède une antenne à Niort et qui propose des formations en alternance. Pendant quelques mois, Christopher démarche les entreprises de la région. En vain : « A partir de décembre, janvier, j’ai décidé d’arrêter de chercher un patron pour l’alternance et j’ai commencé mes démarches de recherches d’emploi. C’est à ce moment que je me suis inscrit à la Mission Locale. »

Apprendre de manière différente

Notre programme FabLabs Solidaires s’est révélé être la solution idéale pour Christopher. Après l’avoir intégré en février dernier, il est rapidement rentré dans le vif du sujet : il a participé à la création d’une voiture électronique pilotable par smartphone, avant de se lancer dans un projet plus personnel, « un joystick d’arcade pour des jeux rétro sur ordinateur. » Ces deux projets lui ont permis de développer de nouvelles compétences, qui complètent son profil de développeur : « Toutes les parties techniques, comme la soudure par exemple, je ne maîtrisais pas. Pour les machines, c’est pareil, je ne connaissais pas la découpeuse laser ni l’imprimante 3D. J’ai appris à les utiliser. »

christopher fablab solidaire parthenay
Christopher travaille sur une manette pour jeux vidéos retro

Dans sa recherche d’emploi, cette expérience au sein du FabLab Solidaire de Parthenay est un atout indéniable. Et si ses nouvelles compétences de makers sont importantes, lui préfère mettre en avant l’importance du travail d’équipe : « Je travaille dans le développement et c’est souvent en équipe. Quand tu dis que tu as travaillé sur un projet au FabLab, même si c’est pas informatique, ça reste un travail d’équipe. Donc c’est toujours bénéfique, ça fait toujours un point positif en plus à mettre sur un CV. »
 

Christopher soudure Parth'lab fablab solidaire
La soudure, une des nombreuses compétences que Christopher a développé depuis son entrée au FabLab.
voiture Parth'Lab fablab solidaire christopher
Le prototype de voiture électronique sur lequel Christopher a travaillé.

 
6 mois après avoir poussé la porte du Parth’Lab, Christopher est convaincu du rôle pédagogique des FabLabs : « ça amène à apprendre les choses de manières différentes. Comme c’est du travail en groupe, il y a beaucoup d’entraide, ça donne envie de s’investir dans les projets à réaliser. » Á Parthenay comme dans les autres FabLabs Solidaires, l’entraide et le travail en groupe sont des notions clés. Christopher ne compte pas s’arrêter là : « Dès que j’aurai trouvé un emploi, je retrouverai un FabLab et je participerai aux projets solidaires proposés par ce FabLab ». Pour à son tour, partager ses compétences.
 

En savoir plus
Retrouvez en vidéo le témoignage d’Audrina, bénéficiaire du programme FabLabs Solidaires à Toulouse.
Visualisez l’ensemble des FabLabs Solidaires en France grâce à notre carte interactive.
discussion : venez échanger avec nous sur Twitter avec le hashtag #fablabsolidaire.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche