Audrina, séduite par le FabLab Artilect de Toulouse

Installée à Toulouse avec l’espoir de trouver un emploi, Audrina a rapidement croisé la route du FabLab Artilect. Après une première phase de découverte grâce au programme FabLabs Solidaires, elle souhaite s’inscrire dans la durée avec les projets du FabLab.

Audrina est une passionnée d’architecture. Une fois son bac professionnel assistante d’architecte obtenu, elle décide de poursuivre des études supérieures. Pour des raisons personnelles, elle est obligé d’interrompre son cursus. Vendéenne d’origine, elle s’installe en région Toulousaine à la fin de l’année 2014. Dès son arrivée, elle s’inscrit à Pole Emploi dans le but de trouver rapidement un travail. Elle est alors loin de connaître le FabLab de Toulouse, monté et soutenu par l’association Artilect. C’est lors d’un rendez-vous avec sa conseillère qu’elle entend pour la première fois parler du FabLab. Curieuse, et soutenue par la Mission locale de Toulouse, elle décide de venir visiter le FabLab.


"J’ai un peu vu comment ça fonctionnait. Je connaissais pas du tout et ça m’a bien plu."



 
Elle revient par la suite à plusieurs reprises au FabLab, intéressée par les possibilités offertes par ce nouveau lieu d’apprentissage. Grâce au programme FabLabs Solidaires, la jeune femme passe plusieurs journées à découvrir l’univers des FabLab. Au sein de la structure, elle rencontre les bénévoles et apprend avec eux les bases de la fabrication numérique, de la théorie à la pratique. Mieux, ce qu’elle étudie se révèle être un véritable complément à son cursus universitaire. Logiciels, pratiques : l’immersion dans le FabLab lui permet de retrouver certains aspects de ses études.


"Ca m’a permis de réutiliser des logiciels que j’avais déjà utilisés."

 
Aujourd’hui, Audrina est totalement convaincue de l’utilité des FabLabs, spécialement pour les jeunes générations, pour qui l’accès au numérique peut encore être difficile. Pour elle, la suite du parcours s’inscrit à Toulouse. Intégrée au projet Open FabLab mis en place par Artilect, elle continue aujourd’hui à développer des compétences autour de la fabrication numérique. Une fois le programme arrivé à son terme, elle compte s’impliquer davantage au sein de l’association du FabLab.


"C’est vraiment maintenant qu’il faut se former, c’est une bonne opportunité pour nous les jeunes."



 
Les FabLabs représentent pour les jeunes générations de véritables structures d’éducation et de formation au numérique. Pour Audrina, qui ne connaissait pas les FabLabs il y a encore quelques mois, ils symbolisent une réelle opportunité. Celle de se réinventer et de se former au monde numérique de demain.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche