Autisme : le point sur nos actions

Depuis 25 ans, nous aidons les personnes avec autisme à s’épanouir. Pour cette rentrée, nous continuons à soutenir des projets numériques en lien avec l’autisme. En parallèle, nous agissons pour favoriser leur insertion sociale et sociétale avec des projets concrets. Le point avec Pascale Paturle, responsable du mécénat santé ;
 
autisme numérique insertion sociale et sociétale
 

Quels sont les projets pour cette rentrée 2016 ?

"Nous allons continuer sur la dynamique de l’autisme et le numérique. On a lancé cette initiative il y a plus de 3 ans et on s’aperçoit que l’on a été précurseur dans ce domaine en France. On veut vraiment continuer dans cette voie avec un appel à projets sur les outils numériques au service de l’autisme mais aussi avec le tour de France de l’application Tsara, pour développer sa notoriété. A noter aussi, la fin de l’appel à projets de la FIRHA (Fondation internationale de la recherche appliquée à l’autisme) autour de l’autisme et du numérique. Voilà les trois grands projets pour cette rentrée 2016."
 
A côté du numérique, quels sont nos autres leviers d’actions ?

"Notre objectif, c’est d’être innovant. On l’a été et on continue à l’être avec le numérique et l’autisme. Toutefois, il y a un pan de l’autisme qui est assez mal connu et sur lequel nous travaillons également, c’est celui de l’insertion sociale et sociétale : par le logement, par le travail mais aussi par les loisirs. Souvent, les personnes avec autisme sont dans des foyers médicalisés et n’ont pas de vie de famille. L’idée aujourd’hui est de sortir les personnes avec handicap des institutions spécialisées pour leur faire découvrir des environnements classiques. C’est possible à condition d’adapter et d’aménager les lieux d’accueil afin de favoriser leur bien-être."

FabLabs Solidaires rentrée 2016 éducation numérique fondation orange
éducation numérique écoles numériques rentrée 2016 fondation orange
Maisons Digitales rentrée 2016 numérique femmes

 
Quels sont les projets que nous soutenons ?

"Nous avons de beaux projets d’insertion par le travail, notamment celui de l’usine Novandie (groupe Andros). Il s’agit de personnes avec autisme dites "Kanner", c’est à dire que ce ne sont pas des personnes avec autisme de haut niveau. On s’aperçoit qu’en adaptant l’environnement de travail, ce sont des personnes qui travaillent comme les autres. Leur arrivée a donné au sein de l’équipe une nouvelle dynamique et de nouveaux modes de travail. Ces personnes sont en contrat à durée indéterminée.
A coté du volet travail, nous insistons également sur l’insertion sociétale. Un logement, que nous avons financé, est mis à leur disposition dans la commune où se situe l’usine et les habitants ont été sensibilisés à l’autisme, pour que l’insertion soit complète.

Au-delà du travail, nous travaillons sur d’autres formes d’insertion, comme le sport par exemple. C’est très important car généralement, les personnes handicapées sont dirigées vers des structures de sport adaptées. Notre démarche est au contraire de permettre aux personnes avec autisme de se rendre dans des clubs sportifs classiques, avec un bon accompagnement et un bon aménagement, évidemment.
Nous menons ce projet avec l’ASPTT. Une première phase expérimentale s’est tenue en 2015 et les résultats étaient très bons. Le fait d’intégrer un enfant avec autisme dans un groupe d’enfants lors d’une activité sportive lui permet de s’épanouir. Sur l’année 2016-2017, quatre nouveaux clubs sportifs de l’ASPTT (Marseille, Toulouse, Rouen et Strasbourg) vont participer à ce projet.

Nous travaillons également sur l’intégration par la culture avec l’association APTE. Toujours avec un accompagnement adapté, l’idée est d’intégrer des jeunes personnes avec autisme dans des conservatoires ou des lieux de pratique de la musique. Enfin, nous avons un très beau projet à Toulouse, avec l’association WITOA, qui a créé un magasin de jeux avec de jeunes autistes Asperger. La particularité de ce projet est que le magasin dispose d’une imprimante 3D, sur laquelle les personnes avec autisme pourront se former et ainsi remplacer les pièces manquantes de certains jeux."

 

Actualité du - Santé

Partager cet article

 

1 commentaire

mercredi 30 novembre 2016 14:02 par le scanf

bravo bravo encore merci pour nos enfants . que de bonnes initiatives et d'idées !! etes vous present dans le département de l'herault ? comment acceder a vos projets, comme l'integration en club sportif par ex ! avez vous des maisons ou structures ou l'on peut echanger ? mon fils de 10 ans est autiste et vos projets pourraient nous interesser .. ;) merci

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche