Chants d'ombres et de lumières à Clairvaux

Parler du monde carcéral, de sa dureté et de sa tristesse à travers le chant choral. C’est le pari relevé depuis deux ans par Anne-Marie Sallé, ancienne journaliste de Radio France, et Thierry Machuel, compositeur. Ensemble, ils sont allés trouver les prisonniers de la maison centrale de Clairvaux (Aube), l’une des plus sécuritaires de France. Et dans ce lieu symbolique qui fut aussi le berceau des moines cisterciens, ils leur ont permis de s’exprimer le temps d’un festival contre l’oubli …

"Quand nous avons créé des ateliers d’écriture pour les détenus de Clairvaux, nous avons passé un accord avec eux, rappelle Anne Marie Sallé. Nous leur avons promis de transmettre fidèlement leurs messages au dehors des murs… même si le monde n’est pas prêt à les entendre", précise-t-elle. Car, qui s’intéresse aujourd’hui aux prisons et au sort des détenus ? Qui songe à se demander ce qui se passe dans la tête d’hommes privés de liberté depuis plus de 20 ans ? Les textes des prisonniers ayant participé aux ateliers donnent des bribes de réponse. Tel celui de Pierrot : "(…) Donnez moi autre chose que le vide, je refuse l’image de ces rides, tout ce que je vois me blesse, rien ne me rappelle ma jeunesse. Pourquoi tout s’est enfui, ma mémoire est dans l’oubli !"

Extrait de la création pour chant choral "Paroles contre l’oubli", ce texte fait partie du second volet des "Nocturnes de Clairvaux" de Thierry Machuel. Une œuvre qu’il a commencé à composer en 2008 en s’appuyant sur les écrits des dix détenus présents lors des ateliers, et sur ceux de cinq moines de l’abbaye de Cîteaux. Drôle de mélange de genres pourrait-on penser, alors qu’il est pourtant directement lié à l’histoire de Clairvaux. "D’abord haut lieu de l’ordre des moines cisterciens, l’abbaye est devenue prison d’Etat dès 1808, explique A.M Sallé. Clairvaux a depuis toujours été partagé entre deux univers : l’ombre du milieu carcéral et la lumière de la spiritualité monastique. Deux modes de vie qui présentent des similitudes car l’enfermement, imposé ou choisi, est révélateur de souffrance".

Et pour faire connaître cette souffrance mais aussi permettre aux détenus de s’en libérer un peu, le festival Ombres et Lumières leur donne la parole depuis deux ans maintenant dans l’abbaye de Clairvaux(Aube) . Interprétés par le chœur professionnel des Cris de Paris dirigé par Geoffroy Jourdain, les chants des prisonniers ont été enregistrés lors de concerts donnés en septembre 2008 et 2009. Grâce au soutien de la Fondation Orange et de la Fondation Sacem, un coffret numérique réunissant l’intégralité des Nocturnes ainsi que le documentaire de Julien Sallé, "Or, les murs", sur les ateliers d’écriture, paraîtra en 2010. Les détenus toucheront un pourcentage sur les bénéfices des ventes au titre de co-auteurs. Mais d’ici là, la plus grande satisfaction reste pour eux de pouvoir assister à la retransmission dans la centrale du concert qui a lui aussi été filmé. "C’est là qu’ils réalisent ce qu’ils ont accompli " témoigne A.M Sallé. "C’est valorisant et ça leur montre qu’ils peuvent être vus autrement que comme des rebuts de l’humanité…" C’est aussi un premier pas vers la resocialisation d’hommes qui gardent tous l’espoir de retrouver un jour la liberté.

" Hier, ne compte pas, hier ne compte plus, la vie se conjugue comme un verbe, au passé, au présent et au futur (…)" (Dominique A, Les Nocturnes de Clairvaux I).

Magdeleine Walger

Contact : Association Renaissance, en charge de l’organisation du festival Ombres et Lumières, depuis 2004
Hostellerie des Dames, 10310 Clairvaux.
http://abbaye-clairvaux.barsuraube.net/ 

Article rédigé par Magdeleine Walger
Agence d’informations Reporters d’Espoirs

La Fondation Orange confie à l’Agence d’informations Reporters d’Espoirs la rédaction d’articles sur des initiatives qu’elle soutient. Ces initiatives ont été validées selon les critères de la charte éditoriale Reporters d’Espoirs. Les articles ont pour mission de rendre compte de leur développement et de leurs résultats.

 

Actualité du - Culture - France

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche