Chine : découvrez les portraits de 4 des jeunes étudiantes soutenues par l’association Couleurs de Chine. 4/4

Voici le dernier témoignage de cette série avec la lettre de Wu Suju.

Le programme de soutien à ces jeunes filles qui souhaitent étudier au lycée ou à l’Université se poursuit grâce au travail de l’association Couleurs de Chine et au soutien de la Fondation Orange.

Honorés parrains,

Bonjour ! Je m’appelle WU Suju et j’ai 21 ans cette année. Je viens du district autonome miao de Rongshui dans le Guangxi mais je suis d’ethnie Dong. J’étudie actuellement à l’Institut de Médecine Chinoise du Guangxi. La spécialité que j’étudie est l’administration publique (de la santé). Lorsque j’ai appris que j’allais étudier cette branche de la médecine, j’ai été un peu déçue parce que mon souhait au départ était d’étudier la médecine clinique et que j’ai été mutée dans cette spécialité. Mais après presque deux années d’études, je vois que je m’intéresse de plus en plus à ce domaine. Dans notre spécialité nous devons avoir des connaissances très larges aussi bien en gestion qu’en médecine. Je suis particulièrement intéressée par la gestion parce que mon rêve de toujours était d’entrer dans une grande entreprise, de devenir un « col blanc », et mieux encore une superwoman… Ha ! Ha !
Cette année, pour les vacances d’été, une fois encore je ne vais pas rentrer chez moi. Parfois je pense que cela fait plus d’un an que je n’ai pas vu papa et maman… mais je ne suis plus une enfant ! Je sais vivre de façon indépendante !
Je fais partie de la petite équipe que notre classe a formée pour agir dans la société. Agir dans la société, c’est profiter de nos vacances d’été pour mener quelques enquêtes. C’est un moyen pour nous de nous plonger plus vite dans la vie active. Notre petite équipe est formée de neuf étudiants, quatre garçons et cinq filles (dans notre classe les filles sont relativement plus nombreuses). Le thème de notre enquête est le suivant : Recherche et enquête sur la situation présente de l’éducation sexuelle dans les lycées de la ville de Nanning. Précédemment, à plusieurs, nous nous sommes placés à l’entrée de quelques lycées de Nanning et nous avons distribué des questionnaires d’enquête. Nous avons aussi pris contact avec quelques établissements scolaires pour faire des exposés. Ce qui m’a laissé l’impression la plus profonde, c’est le cours que j’ai fait aux écolières de quatrième année et de sixième année de l’école primaire de l’avenue Mingxiu-Ouest à Nanning. Je devais présenter l’anatomie et la physiologie des filles, les transformations de l’adolescence, l’apparition des règles etc. Pendant que je parlais, j’ai senti que je rougissais mais en voyant l’expression attentive et sérieuse des enfants j’ai vite retrouvé ma contenance. Quand ils m’ont appelée « Professeur ! », cela m’a fait très plaisir. A travers cette enquête préliminaire nous avons découvert qu’en matière d’éducation sexuelle il y a de grands manques dans les lycées de Nanning. Les professeurs n’osent pas aborder le thème du « sexe » avec les élèves, et se contentent de leur laisser un livre à étudier par eux-mêmes. J’estime que cette situation est grave. Nous allons poursuivre notre enquête encore une semaine après le début des vacances. Pendant ce temps-là, nous allons prendre contact avec des spécialistes de psychologie, interviewer des parents et des professeurs etc. Je pense que cette étude est très nécessaire. C’est en même temps pour moi un très bon exercice pratique. Après cette semaine d’enquête je compte aller à Canton pour faire un petit boulot. (dagong). Avec deux mois de boulot d’été je pourrai couvrir plusieurs mois de dépenses de vie courante à l’université. Mes vacances s’annoncent donc bien pleines.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche