Cissoko et Goetze

Ablaye Cissoko

Né à Kolda en 1970, Ablaye Cissoko descend d’une famille de Griots (conteurs). Sa musique se situe au carrefour de la musique africaine et du jazz.
Il commence à jouer de la Kora, harpe traditionnelle Ouest-Africaine, à l’âge de huit ans et se produit pour la première fois sur scène à douze ans.
Il intègre le Conservatoire de musique de Dakar et monte un groupe de dix choristes avec ses frères et sœurs.
A seize ans, il fait sa première représentation internationale à Oslo.

Pendant plusieurs années, il se produit aux côtés de groupes et au sein de festivals, surtout au Saint-Louis Jazz Festival, dont il rejoint l’Orchestre. En 2003, il sort son premier album Diam puis Le Griot Rouge, sorti en 2005, établit sa renommée internationale. Il a depuis réalisé huit autres opus avec des musiciens invités issus du jazz, des Musiques du Monde ou du Classique : le saxophoniste François Jeanneau, le trompettiste Volker Goetze, l’Ensemble La Chimera (musique baroque), Simon Gouber et le Corda Ba (musique traditionnelle). Aujourd’hui, Ablaye Cissoko se produit partout dans le monde : Afrique, Europe, Amérique du Nord, Moyen-Orient.

Ablaye Cissoko & Volker Goetze

Volker Goetze

Volker Goetze est un trompettiste allemand installé à New-York. Son travail nourrit le dialogue entre les cultures, incorpore de multiples disciplines et fait appel à des technologies de pointe. Ses compositions récentes prennent leurs racines dans la musique folklorique, le rock, le jazz, la musique contemporaine, aussi bien que dans les musiques classiques et baroques.

Ces dernières années, il s’est intéressé à la culture orale et aux histoires de l’Ouest de l’Afrique et à leur influence sur le jazz et la Culture Noire en Amérique. Volker Goetze s’est produit au Carnegie Hall, au Kennedy Center, au Paris Jazz Festival, au Caixa Forum de Madrid, à la WDR Cologne, au Gasteig Munich, au festival Jazz à Vienne, au World Festival of Sacred Music de Los Angeles et à l’Opera Festival de Munich. Il a fait ses premiers pas en tant que réalisateur avec Griot, film documentaire sur Ablaye Cissoko et la tradition musicale orale Ouest-africaine.