Contrefort, troubadour, arbalète : comment signe-t-on le vocabulaire moyenâgeux en langue des signes ?

C’est à cette question que répond la collection " Lex’signes " publiée par les Editions du Patrimoine dans le cadre de la politique d’accessibilité mise en oeuvre par le Centre des Monuments Nationaux dans les monuments dont il a la gestion. Collection d’ouvrages historiques bilingues et illustrés en langue des signes (LSF), elle permet d’acquérir du vocabulaire spécifique à l’histoire de l’art. Elle s’adresse autant aux personnes sourdes, qu’à tous ceux qui souhaitent découvrir la LSF. Consacré au Moyen-âge, le nouveau volume met en scène les grands termes de l’univers médiéval : la société féodale, le château fort, l’architecture, la vie religieuse ou la ville. Chaque nouveau signe est accompagné d’une définition écrite et d’une image. Cette méthode permet aux lecteurs sourds d’acquérir du vocabulaire.

Après la parution, en 2006, d’un titre sur la Préhistoire, la collection " Lex’signes " s’enrichit donc d’un nouvel ouvrage. Comme le précédent, il a été conçu et réalisé en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux et l’association IVT (International Visual Théâtre). Présidée par Emmanuelle Laborit, cette association oeuvre à la promotion de la LSF par la création théâtrale et l’édition de dictionnaires et livres pédagogiques à l’attention du public sourd et de son entourage. La Fondation Orange soutient la parution de cet ouvrage, qui s’inscrit dans la continuité de son engagement en faveur d’une plus grande accessibilité de la culture pour les déficients auditifs.

En savoir plus sur l’IVT : www.ivt.fr
En savoir plus sur les ouvrages pour les publics spécifiques du Centre des monuments nationaux : http://mecenat.monuments-nationaux.fr/fr/exemples-de-realisations-recentes/offre-culturelle-publics-specifiques/

 

Partager cet article

 

1 commentaire

lundi 15 septembre 2008 16:55 par Fanette

Superbe initiative que cette collection bilingue ! Mettre sur papier une langue orale est un vrai défi. Le fait que les livres soient les mêmes pour les personnes déficientes auditives et leurs proches -entendants ou pas- constitue un pas vers l´échange. Bravo donc pour cette collection, qui contribue à enrichir à tous notre vocabulaire !

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche