Découverte des villancicos de Joseph Ruiz Samaniego

J’avais déjà évoqué dans la note du 10 avril 2009 les excellentes qualités musicales de l’ensemble espagnol Los Musicos de Su Alteza. Ce dernier vient d’enregistrer sous le label Alpha une sélection de villancicos du compositeur aragonais Joseph Ruiz Samaniego. L’ensemble vocal et orchestral, sous la direction de Luis Antonio Gonzalez, a pour vocation de nous faire découvrir des compositeurs espagnols du XVIIème siècle dignes d’intérêt alors qu’ils demeurent quasiment inconnus. C’est le cas de Joseph Ruiz Samaniego, compositeur qui officia une bonne partie de sa carrière comme maître à la chapelle musicale de "El Pilar" à Saragosse. Personnage visiblement caractériel qui terrorisait ses élèves, il a continué à enseigner de longues années, ses qualités de compositeur faisant que ses employeurs se résignaient à le conserver. Il a composé pour le Vicaire Général d’Aragon, Don Juan d’Autriche, fils bâtard de Philippe IV. Il disposait alors d’effectifs de musiciens importants et sur une gammes d’instruments étendus. Il bénéficiait des services des meilleurs ensembles instrumentaux espagnols au service de la Cours Royale d’Espagne (les musiciens de Son Altesse : Los Músicos de Su Alteza).

Les Villancicos sont des pièces sacrées mais écrites dans un esprit résolument expressif, presque théâtral et prenant leur racine dans des chants profanes d’origine populaire. Ils restituent alors des climats très différents selon la nature du texte accompagnent. Luis Antonio González a effectué avec son ensemble une sélection de huit villancicos, de nature chacune très spécifique. Ils reflètent particulièrement bien le style de la musique espagnole baroque du XVIIème siècle. Outre les particularités du phrasé liées à la langue espagnole, on retrouvera des couleurs spécifiques apportées par les instruments qui typent cette musique (ex : la guitare espagnole) et les caractéristiques formelles de la musique traditionnelle ibérique (par exemple, le rythme propre à la jota aragonaise dans le villancico De esplendor se doran los aires.
J’ai particulièrement noté dans ce disque intéressant et assez réussi, les Sirenas del viento, villancico au climat nocturne et au rythme lancinant, Tierno manjar, pan divino, avec sa forme plaintive mais assez sensuelle, et enfin le singulier Sonoras voces el aire pueblan, qui utilise les astuces très en vogue dans la musique ancienne, théâtrale, comme sacrée (cf. les Vêpres de Monteverdi) de la division spatiale des voix et des reprises de ces dernières en échos.
Cette musique associe profane et sacré avec verve, une volupté certaine et quelquefois un sens du clair obscur assez troublant. Elle a indéniablement des accents capiteux et est assez envoutante.
On saluera enfin, comme souvent chez Alpha, la qualité à la fois de l’enregistrement et du livret d’accompagnement, tout comme une couverture qui propose un cadrage surprenant mais explicite d’un superbe portrait de Velázquez (la Dame à l’Eventail que l’on peut admirer à la Wallace Collection de Londres).

Le Groupe Los Músicos de Su Alteza réalise vraiment un travail intéressant de recherche musicale sur le répertoire baroque espagnol et témoigne de belles qualités musicales, notamment, une finesse et un élégance certaine dans l’interprétation.

Joseph Ruiz Samaniego - La vida es sueño... - Ensemble Los Músicos de Su Alteza- Direction : Luis Antonio González - label Alpha- Disque bénéficiant du soutien de la Fondation Orange.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche