Elles communiquent sur FaceBook

Mélyna 15 ans et ses amies nous disent "autiste ou non, J’aime mon frère/ma soeur".

Témoignage de Mélyna

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette page facebook ? Quel a été le déclic ?
J’ai eu l’idée de créer cette page car ma mère cherchait une idée de projet pour la journée de l’autisme du 2 avril, je lui ai proposé mon aide et j’ai eu l’idée de faire un montage photo puis d’une page facebook.

Vous avez eu rapidement un bon nombre d’amis, quel est votre secret ?
Notre secret c’est le partage de la page ! La page est surtout aimée par des mamans ou papas d’enfant(s) autiste(s) qui ont eux-mêmes conseillé la page à d’autres personnes.

Votre vidéo est nommé « projet 1 », quels sont vos projets suivants ?
Pour notre "Projet 2" nous avons quelques idées, comme un montage photo ou un long texte, ça reste à voir !

Quelles sont vos relations avec votre frère ou soeur, cela interfère-t-il dans vos relations dans votre famille, avec l’extérieur...
Des fois on se dispute, comme tous les frères et soeurs, mais sinon il n’y a que du positif.
Dans la vie de tous les jours je n’ai aucun mal à parler du "handicap" de mon petit frère, je n’ai pas honte du tout, mon frère est comme il est et si les autres ne sont pas contents, je m’en fiche, ça n’a aucune importance, tant pis pour ceux qui rejettent les autistes, ils passent à côté d’enfants exceptionnels !

Votre définition de l’autisme, l’autisme à vos yeux c’est ...?
Pour moi un enfant autiste c’est un enfant qui est dans sa petite bulle..

Avoir un frère ou une soeur autiste vous rend-t-il différent ? Vous sentez vous différent des autres du fait d’avoir...
Oui ça m’a rendu différente, je suis plus mature pour certaine chose et cela a aussi changé mes projets d’avenir, je ne me vois pas évoluer dans un autre milieu que celui de l’autisme, en seconde j’espère intégrer l’option du langage des signes, car pour certains autistes il est leur seul moyen de communication.
J’ai une super relation avec mon petit frère, je l’aime beaucoup et il est super important pour moi.

Si vous pouviez changer quelque chose dans votre vie, qu’est-ce que vous changeriez ?
Je ne changerai rien, j’adore ma vie et Aloïs fait partie de mon bonheur au quotidien, chaque petit progrès est une victoire pour toute la famille et ils sont nombreux, il me permet de relativiser beaucoup de choses, nous sommes "soudés" face à ce handicap et il n’a aucune chance...