FabLabs solidaires : le projet du FabLab Orléanais

Né d’une rencontre entre deux hommes, le projet du FabLab Orléanais est simple : développer un prothèse de main myoélectrique par l’implication de jeunes de la Mission Locale. Le but : rendre accessible ce produit aux populations qui n’ont pas accès à ce genre de technologie.
logo FabLab Descartes

Nom du projet : Main myoélectrique
Résumé du projet : A l’initiative de Felipe Franco, le FabLab Orléanais ouvre ses portes en février 2014. C’est lors d’une rencontre avec Nicolas Huchet, lui même amputé de la main, que l’idée de réaliser une prothèse de main myoélectrique apparait. Le projet est de réaliser cette prothèse avec l’aide de jeunes soutenus par la Mission Locale et l’École de la Deuxième Chance, afin de les former aux méthodes et techniques de fabrication numérique. Le projet se déroule en trois phases. D’abord une phase de cadrage, pour définir les besoins et rédiger un cahier des charges. Ensuite le temps de conception de la prothèse, avec un maquettage puis la réalisation de la conception prototype. Enfin, une période sera consacrée aux réflexions autour de la commercialisation à bas prix (300 Euros) du produit. Le but est de permettre à ces jeunes de s’investir dans la réalisation d’un véritable projet solidaire par l’apprentissage de compétences numériques.

En savoir plus
Focus projet : retrouvez les projets Education Numérique que nous soutenons .
discussion : venez échanger avec nous sur Twitter avec le hashtag #fablabsolidaire.