Fondation Orange et SNC : agir ensemble pour l’emploi !

Suite à l’appel à projets solidaires organisé par la Fondation Orange, le comité de sélection de la direction Orange Ouest, composé de représentants d’Orange et d’associations comme La Croix Rouge, Handisup, Face ou Volontaires pour les personnes avec Autisme a retenu le projet d’Arlette Berthuit-Gourraud, de la Direction des enquêtes France, qui vient de rejoindre en tant que préventeur l’unité d’assistance technique Ouest à Rennes, en faveur de l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC)

Le chômage a augmenté en juin pour le deuxième mois consécutif en France. Les statistiques publiées par le ministère du Travail et Pôle Emploi montrent que les jeunes, les seniors et les chômeurs de longue durée sont particulièrement touchés. Le nombre de demandeurs d’emploi en France métropolitaine s’établit à 2 720 400, soit une hausse de 1,5% sur un an. En complément du service public à l’emploi, des femmes et des hommes se mobilisent au sein d’associations pour accompagner en tant que bénévoles des personnes en recherche d’emploi.

Une double spécifité

Créée en 1985, SNC a mis en place un mécanisme de solidarité doublement original : « Ce qui préoccupe nos 1 200 bénévoles regroupés au sein d’une centaine de groupes de solidarité, c’est de s’engager dans une action citoyenne au service des demandeurs d’emploi et des associations, précise Arlette. La double spécificité de SNC, c’est d’ accompagner chaque demandeur d’emploi qui le souhaite par un binôme de bénévoles. Les binômes mêlent, aussi souvent que possible, hommes, femmes, actifs, retraités, accompagnateurs chevronnés et débutants. Les demandeurs sont accompagnés gratuitement et sans condition ni limitation de durée.
SNC aide aussi le secteur associatif à se développer. Pour ce faire, l’association subventionne, avec les dons reçus de particuliers (70 %) et de fondations d’entreprise ou d’entreprises (30 %), une centaine d’emplois temporaires par an dans des associations partenaires proches de ses valeurs. Les bénéficiaires sont des personnes qui rencontrent de grandes difficultés à se réinsérer sur le marché du travail. Pour 27% d’entre eux, en 2010, ces emplois temporaires se sont perennisés au sein des associations partenaires. Enfin, SNC intervient dans l’espace public en participant par exemple aux comités de liaison de Pôle Emploi ».

De nouveaux projets et un appel à solidarité

Des formations gratuites sont régulièrement organisées à Paris ou en région pour les bénévoles. « La somme remise par la Fondation Orange servira notamment à financer leurs frais de transports pour rejoindre les lieux de formation. Par ailleurs, l’association a des projets de développement dans l’Ouest, notamment la constitution de groupes de bénévoles à Lannion et Pontivy. Ils viendront épaulés les 12 groupes de solidarité déjà basés à Rennes, Saint-Brieuc, Nantes, Angers, La Roche-sur-Yon, Vannes... Je travaille actuellement à la constitution d’un autre groupe sur l’agglomération de Bain-de-Bretagne. Face au drame du chômage, SNC recherche en permanence de nouveaux adhérents, donateurs ou bénévoles pour aider ou rejoindre ses groupes locaux de solidarité ou ses groupes d’entreprises »

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche