Inauguration de la Classe Soleil de l’institution Saint-Dominique à Neuilly sur Seine

La Classe Soleil de l’institution Saint-Dominique à Neuilly sur Seine (Hauts-de-Seine), soutenue par la Fondation Orange, a été inauguré mardi 1er décembre. Plus de 80 personnes étaient présentes pour fêter l’évènement et écouter le bilan de ce projet.

Les réflexions autour de l’ouverture d’une classe maternelle pour enfants avec autisme au sein de l’institution Saint Dominique -la Classe Soleil- ont démarré en 2003. En septembre 2006, la première demande d’ouverture de la classe est formulée. Le projet rencontrera quelques obstacles, notamment politiques et administratifs, et sera mûri en partenariat avec le Centre Expert Autisme de l’hôpital Robert Debré.

C’est seulement en septembre 2009 que la Classe Soleil peut ouvrir : aujourd’hui, grâce à la volonté des porteurs du projet, 6 enfants avec autisme sont scolarisés dans une classe adaptée. Galaad, Arthur, Alexandre, Eyram, Aymen et Timur ont entre 3 et 6 ans. Même si leurs profils sont hétérogènes, ils ont tous au départ beaucoup de mal à communiquer.

L’équipe éducative de la classe a défini pour chaque enfant un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS). Les objectifs se divisent en 2 volets : un volet langage et un volet « socialisation » (acquisition de l’autonomie dans les geste de la vie quotidienne et inclusion en milieu ordinaire).

Concernant le volet langage, la méthode choisie pour aider les enfants à mieux communiquer est le PECS (Picture Exchange Communication System/ Système de Communication par Echange d’Images). Cette méthode spécifique se base sur l’échange d’images pour initier les personnes à la communication. Les enfants de la classe ont chacun un classeur dans lequel ils trouvent des pictogrammes qui correspondent à des objets, des actions, une volonté,…
Pour forcer la communication, ils n’ont pas accès aux objets et doivent demander à l’aide de ces images les jouets ou les crayons. Au fur et à mesure, mis en confiance par les félicitations permanentes de l’équipe éducative, ils apprennent à chercher seul dans le classeur, puis à dire les mots qui correspondent aux images.

Enfin, la scolarisation des enfants est une grande source d’espoir, notamment car elle leur permet de s’ épanouir et d’atteindre une plus grande autonomie. A quand l’ouverture d’autres Classes Soleil ?
La Fondation Orange a financé une partie de la formation à la méthode PECS pour l’équipe éducative et les parents, afin d’assurer une continuité entre l’école et la maison.

 

Partager cet article

 

1 commentaire

jeudi 10 décembre 2009 16:20 par Sampic

Bravo pour cette méthode qui permet certes de recréer de la communication mais surtout en milieu collectif ce qui n'était pas évident.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche