L’Opéra de Vichy enchante son public

Joyau de l’art nouveau et inauguré en 1901 sous l’impulsion de Napoléon III, l’Opéra de Vichy est une des plus belles scènes lyriques de province qui accueille chaque année plus de 40 000 spectateurs !
Nous avons choisi d’accompagner une édition musicale exceptionnelle consacrée notamment à l’art lyrique. En point d’orgue, deux opéras ; l’un méconnu et le second populaire.
« Les Caprices de Marianne » d’Henry Sauguet, (1901-1989) sont une véritable redécouverte. Cet opéra comique s’inspirant de la pièce d’Alfred de Musset a été écrite pour 9 rôles solistes que l’on peut aisément confier à de jeunes chanteurs. L’occasion pour le Centre Français de Promotion Lyrique et 15 maisons d’opéras partout en France de s’associer pour sélectionner ensemble les jeunes voix et permettre une tournée de plus de 20 représentations dans plusieurs opéras en France ( Vichy, Bordeaux, Marseille, Tours, Saint Etienne … ).
Ces jeunes chanteurs seront sans doute pour certains les grandes voix de demain à l’exemple de Cyrille Benoit, ténor qui a été révélation Lyrique des Victoires de la musique 2015. A noter aussi que ce spectacle a été élu "Meilleur spectacle lyrique 2014-2015 en région".

>>>Photos de la représentation du samedi 19 octobre 2015.

Opéra de Vichy fondation Orange mécénat musical
La Belle Hélène, en hommage à Jérôme Savary.
Opéra de Vichy fondation Orange mécénat musical
Scène finale de la Belle Hélène.

 

Si l’Opéra de Vichy a l’audace de programmer ces "Caprices de Marianne", opéra méconnu du grand public avec de jeunes artistes tout aussi peu connus, il savoure le succès garanti de "La belle Hélène" d’Offenbach, opéra bouffe qui emporta, dès sa création en 1864, un triomphe retentissant. C’est l’histoire désopilante de l’enlèvement d’Hélène par le berger Paris, origine de la fameuse guerre de Troie : une parodie irrésistible des héros d’Homère alternant scènes parlées, chantées et dansées.

Et pour parfaire le tout, l’Opéra de Vichy a choisi la mise en scène de Jérome Savary, illustre metteur en scène disparu il y a deux ans. Sa Belle Hélène créée en 1984 à l’Opéra Comique à Paris fut l’un de ses plus grands succès. La mise en scène n’a pas pris une ride et continue de tourner en France et à l’international au plus grand plaisir d’un public très ouvert, de tout âge, de tout style et pas forcément adepte d’opéra.
Comme à Vichy ou prés de 3000 spectateurs ont réservé leur place pour se délecter de la verve boufonne d’un des compositeurs préféré du public !

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche