La Cappella Mediterranea

La Cappella Mediterranea

Créé en 2005 à Genève par Leonardo García Alarcón, avec l’objectif de revenir aux sources des grands musiciens du sud de l’Europe, la Cappella Mediterranea, se donne trois défis : réorienter l’approche de la musique baroque latine, en s’appuyant sur les récentes découvertes musicologiques de la rhétorique italienne, codifier les paramètres baroques encore vivants dans les musiques populaires du Sud de l’Europe, et enfin, redessiner le parcours Sud / Nord, typique de tous les arts, depuis la Renaissance jusqu’au Baroque. L’ensemble explore les trois principaux genres musicaux du début du XVIIème siècle : le madrigal, le motet polyphonique et l’opéra.

En quelques années, il s’est fait connaître à travers la redécouverte d’œuvres inédites (Il Diluvio Universale et Nabucco de Falvetti, etc.)
mais aussi en proposant de nouvelles versions d’œuvres du répertoire (Vespro della Beata Vergine de Monteverdi). Après le succès de la recréation de l’opéra Elena de Cavalli au Festival d’Aix-en-Provence en 2013, l’ensemble est invité sur les scènes les plus prestigieuses du monde et présentera une production à l’Opéra de Paris en 2016. Sa discographie comprend une quinzaine d’opus et a reçu de nombreuses distinctions de la presse musicale internationale ; le disque Sogno Barocco avec Anne Sofie von Otter a été nommé aux Grammy Awards 2013 de Los Angeles. La Fondation Orange soutient la Cappella Mediterranea depuis 2009 et devient son premier mécène.

Leonardo Garcia Alarcón

Né en 1976 à La Plata, où se trouve la plus importante université musicale d’Argentine,
Leonardo Garcia Alarcón grandit dans une famille d’artistes. Amoureux de la sonorité du clavecin,
il s’établit à Genève à 19 ans, intègre le Centre de Musique Ancienne et apprend cet instrument au conservatoire. En 2005,
Il fonde son propre ensemble, la Cappella Mediterranea. En 2010, il entre en résidence au Centre culturel de rencontre d’Ambronay,
et en 2014, il y devient artiste associé.
En 2011, il débute une collaboration avec la mezzo soprano Anne Sofie von Otter qui le conduira aux quatre coins de l’Europe.

Depuis 2010, il est directeur artistique et chef du Chœur de chambre de Namur. Passionné par la voix et féru de recherches musicologiques, Leonardo García Alarcón n’a de cesse d’explorer les idéaux esthétiques propres aux musiques baroques latines et de les faire rayonner sur celles du Nord. Chef d’orchestre, claveciniste, professeur de la classe de Maestro Al Cembalo au Conservatoire de Genève, reconnu comme l’un des chefs d’orchestre les plus talentueux de sa génération, il est salué par le public et la presse spécialisée pour ses redécouvertes d’œuvres inconnues et pour ses interprétations innovantes d’œuvres connues du répertoire. La Cappella Mediterranea comme le Chœur de Namur ont été unanimement salués par la critique internationale. Leonardo García Alarcón est invité dans les opéras, festivals et salles de concert du monde entier et a reçu plusieurs distinctions musicales internationales.