"Le FabLab Solidaire m’a apporté une dynamique"

Il y a un an, Julien a intégré le FabLab Solidaire de Toulouse. Sans emploi et en manque de confiance, le jeune homme découvrait alors l’univers des FabLabs. Un an plus tard, cette expérience lui a permis de retrouver confiance et d’ouvrir ses perspectives.
 
Julien FabLab Solidaire Toulouse Artilect
 
Après des études dans le domaine du bois jusqu’au BTS, Julien décide d’abandonner cette filière pour se réorienter. Avec l’aide de l’association Trajectoires Pour l’emploi, il cherche de nouvelles pistes et finit par être orienté vers Artilect : "Le bois est une filière qui ne m’a pas plus. C’est lors d’un atelier de l’association que j’ai pu rencontrer une personne de la Fondation Orange, qui m’a parlé et m’a emmené au FabLab Solidaire."

"On voit ce qu’on fait et on a un résultat"

En intégrant le FabLab Solidaire à l’automne 2015, Julien découvre alors un monde qu’il connait à peine : "J’en avais vaguement entendu parler, mais pour moi, le concept était vraiment très flou." Ses premiers pas au FabLab sont pour lui un moment très intéressant. Les machines, les différents profils mais aussi l’effervescence autour des projets… Julien intègre le FabLab avec un œil curieux : "J’ai vu comment ça fonctionnait, les imprimantes 3D, les découpeuses laser. Il y avait beaucoup de choses à voir, c’était très enthousiasmant !"

Au fil des semaines, Julien prend ses marques au sein du FabLab et démarre un véritable apprentissage en participant à des projets "C’est très concret. On voit ce qu’on fait et on a un résultat final. C’est un apprentissage pratique, ce n’est pas complètement théorique. On sait que ça sert à quelque chose !" En novembre 2015, il rejoint le projet Toulouse Clean-up, dans le cadre du challenge de fabrication numérique #Imake4mycity. Au sein de toute une équipe, Julien participe à la conception d’un robot pour lutter contre la pollution de la Garonne :  »J’ai réalisé toutes les maquettes 3D. J’avais déjà quelques bases, mais j’ai aussi utilisé le logiciel de conception 3D du Fablab, sur lequel je me suis formé. »

Equipe Toulouse Clean Up #Imake4mycity Julien FabLab Solidaire

"Je me suis formé au logiciel de conception 3D du FabLab"

-Julien, avec l’équipe du projet Clean Up

 

"Je suis capable de faire les choses"

Après plusieurs mois passés au sein du FabLab, Julien ne tire que du positif de cette expérience et regarde vers l’avenir : "Les rencontres faites au FabLab, les projets, les connaissances…. Tout ça peut me permettre de trouver un emploi dans le numérique, mais aussi dans d’autres domaines !" Au-delà du volet professionnel, le FabLab Solidaire a permis à Julien de retrouver confiance en lui et en ses projets : "Quand on est au chômage depuis un moment, on a tendance à perdre confiance en soi, on a l’impression d’être nul. Le fait d’avoir repris une activité au Fablab m’a aidé à comprendre que si, je suis capable de faire les choses et j’ai moins peur d’aller voir les gens."

Aujourd’hui, Julien a "beaucoup de projets sur le feu". Des projets qu’il souhaite mener au sein de la communauté du FabLab, pour continuer à partager et à apprendre.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche