Le "Noir et Blanc" et le "Muet" s'invitent à "Cinéma pour tous"

affiche the artist, oct. 2011Quand Bérénice Béjo, Peppy dans « The Artist », est montée sur la scène pour reprendre en live son numéro de claquettes, la salle a résonné de tonnerres d’applaudissements. Aux images en noir et blanc ont alors succédé des couleurs venues des quatre coins de l’Ile de France. Le Lycée Gutenberg de Créteil, le lycée Blanqui de Saint –Ouen ou encore le lycée Suzanne Valenton du XVIII ème arrondissement de Paris avaient répondu présents à l’invitation de « Cinéma pour tous », l’association présidée par Isabelle Giordano.

Cette séance était offerte à deux cent cinquante adolescents, ébahis par un film qui leur semblait à la fois sortir d’un autre temps et à la fois très familier puisqu’il est porté par la star Jean Dujardin, ex Brice de Nice, et célèbre OSS 117.
La Mairie de Paris et la Fondation Orange sont partenaires de ce beau rêve : faire vivre et partager un cinéma de qualité dans les quartiers où la culture n’a pas souvent sa place.

Ce cinquième anniversaire de « Cinéma pour Tous » s’est transformé en une véritable fête dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris Après la séance, les questions à Bérénice Béjo ont été nombreuses et ont débordé les thèmes abordés dans le scénario : la solitude de l’artiste, le cinéma muet ou le fantasme d’une gloire éternelle. La curiosité à propos de la fabrication du film s’est révélée sans fin. Interrogations au sujet des textes mimés sur les lèvres des acteurs, les références à Charlie Chaplin, la pudeur du couple amoureux, la virtuosité du chien, la réalisation ou non d’un doublage pour les séquences de danse. Une réponse concrète à cette dernière question a été donnée par une démonstration de l’actrice, épouse dans la vie civile du réalisateur Michel Hazanavicius.

Une dizaine d’autres projections auront lieu durant l’année scolaire dans des lieux divers comme des salles de cinéma, des groupes scolaires, ou des institutions. Elles seront suivies de débats portant sur le respect de l’autre, l’autorité, les rapports filles-garçons, la représentation de l’image de la femme. Rendez-vous à la prochaine séance.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche