Le cirque : à voir, à vivre et à faire vivre

Un projet éducatif informel innovant à Madagascar : le programme ALPH’ART – Alphabétisation et réinsertion de l’Ecole de Cirque Social Chapitô Metisy créée par l’association L’Aléa des Possibles à Antananarivo.

L’Aléa des Possibles oeuvre au développement social du quartier d’Andravoahangy à travers l’implantation d’une école de cirque social.
Le lieu dénommé Chapitô Metisy accueille à la fois une école de cirque professionnelle à visée artistique et culturelle et un programme de développement social destiné aux enfants du quartier.
Active depuis sept ans, l’Aléa des possibles a structuré ses activités artistiques et à pu développer un projet éducatif innovant basé, sur l’usage des arts du cirque dans les principes éducatifs.

Alph’Art, qu’est ce c’est ?

C’est un projet d’éducation et de réinsertion pour les enfants non scolarisés ou déscolarisés, enfants des rues ou en rupture sociale. Cette l’éducation alternative est basée sur les arts du cirque et les activités qui leur sont liées. Le projet Alph’Art lutte contre l’analphabétisme et les difficultés d’accès à une éducation de base. Il permet aux enfants de s’instruire, de s’exprimer, de se former, d’être acteur dans la société et ainsi d’accéder à la citoyenneté. Le programme propose des cours d’alphabétisation ainsi qu’un éveil à différentes disciplines artistiques. Il offre, enfin, un suivi socio éducatif permettant d’orienter chaque enfant vers des structures spécialisées, établissements scolaires ou centre de formation correspondant à leur projet professionnel.

Avec Alph’Art, 40 enfants et jeunes peuvent bénéficier de cours au sein même de l’école chaque année et plus de 200 dans les environs par le biai de stage, d’ateliers et de représentations artistiques.

La subvention de 5 000 € de la Fondation Orange couvrira un investissement en matériel numérique tel qu’écran grand format ainsi qu’un rétroprojecteur qui permettra d’organiser les temps de diffusion des différents supports vidéo, au sein du Chapitô ou en dehors des murs, ainsi qu’un équipement de montage vidéo et des ordinateurs portables qui seront destinés à la construction d’une newsletter.

Ce projet, résultat d’un partenariat entre le Programme Mondial d’Appui Alimentaire, le FCIL (Fond Canadien d’Initiatives Locales) et le fond art Mada 2, permet de soutenir le développement d’une éducation nouvelle prenant en compte la créativité et les capacités artistiques des enfants, peu mis en avant dans les projets de coopérations et de solidarités d’ordinaire…

" Sourire en apprenant " prend ici tout son sens !

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche