Le nombre d’enfants non scolarisés augmente dans le monde

Une récente étude menée par l’Unesco indique que le nombre d’enfants non scolarisés dans le monde augmente. Ils sont ainsi 124 millions à ne pas pouvoir aller à l’école selon les deniers chiffres. A la Fondation, nous nous engageons au quotidien pour faire baisser ces chiffres.

enfants déscolarisés unesco

Publié en juillet dernier par l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), ce rapport met en évidence une hausse de 2,4 millions d’enfants en âge d’aller à l’école non scolarisés entre 2010 et 2013. En baisse continue depuis 2000, ce chiffre a connu une nouvelle augmentation à partir du début de la décennie pour atteindre donc aujourd’hui 124 millions d’enfants non scolarisés. Parmi eux, 30 millions vivent en Afrique subsaharienne.

L’ISO estime que 24 millions d’enfants n’auront jamais droit à l’éducation. Concernant le primaire, 1 fille sur 10 et 1 garçon sur 12 ne pouvaient pas aller à l’école en 2013. Au collège, la proportion était presque égale. Les chiffres montrent que les conflits représentent un énorme obstacle au droit à l’éducation, notamment en Syrie, où 2 millions d’enfants étaient non scolarisés en 2013. En 2010, la quasi-totalité des enfants du primaire accédait à l’éducation.

L’aide reste insuffisante

Le rapport de l’ISU indique que malgré une augmentation de de 6% de l’aide apportée à l’éducation, elle reste insuffisante. "En l’absence d’engagements renouvelés", précise le document, "l’aide continuera de stagner au moins jusqu’en 2017."

En tant que Fondation d’entreprise engagée prioritairement dans l’éducation, il est de notre devoir et de notre responsabilité de participer à cette aide. En Afrique, mais aussi en Europe de l’Est, nous déployons un programme important, les écoles numérique, pour permettre aux enfants de villages dépourvus de livres et de connexion internet d’accéder à l’éducation.

rapport unesco Madagascar école village
A Madagascar, des écoliers devant l’école de leur village.
enfants madagascar écoles numérique tablette rapport unesco
Les élèves malgaches utilisent des tablettes pour avoir accès à du contenu éducatif.

Le programme villages, lancé en 2013, offre aux enfants de meilleures conditions de vie pour faire de l’éducation une priorité : construction d’écoles, mais aussi d’un centre de santé et d’un point d’eau potable dans chaque village, pour maintenir les familles près de l’école. A titre d’exemple, un douzième village a été inauguré à Madagascar au début du mois de juillet. Aujourd’hui, l’ensemble des moyens mis en oeuvre à travers ces deux programmes permet à 200 000 enfants d’aller à l’école.

Le combat pour la scolarisation universelle n’est jamais terminé, comme l’illustre ce rapport de l’ISU. Nous devons continuer, à travers nos actions et nos programmes, d’améliorer l’accès à l’éducation. Plus qu’une mission, c’est une véritable responsabilité.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche