Les bénévoles de l’association Passeport pour Une Naissance (PPUN) en mission éducative au Sénégal

Les bénévoles de PPUN interviennent depuis trois ans au Sénégal dans l’école d’un village de brousse, à Diareng en Haute Casamance. Ils collaborent avec les enseignants locaux sans se substituer à eux. Le programme vise à favoriser la scolarisation, particulièrement celle des petites filles, et à former deux éducatrices pour qu’elles puissent poursuivre seules le travail.
Rares jeunes femmes à être allées à l’école et à avoir poursuivi leur scolarité au collège ou au lycée, elles sont enviées par les autres femmes mais celles-ci scolarisent ainsi plus facilement leurs filles.

Sur l’année scolaire, trois équipes de deux éducatrices bénévoles de PPUN effectuent une
mission de cinq à six semaines.
Elles prennent en charge les deux premiers niveaux du primaire, soit une centaine d’enfants jusqu’à 8 ans. Ils participent par groupes de vingt à des ateliers ludo-éducatifs favorisant l’observation, la concentration, les manipulations fines, la compréhension des consignes à
l’aide de jeux éducatifs tels que les encastrements, les puzzles, les mémos, les jeux de construction. La pratique du graphisme et du dessin facilitent l’apprentissage de l’écriture.

Les villageois parlent le mandingue mais le français est la langue officielle notamment pour l’instruction. A l’école, la lecture de contes africains, les dialogues avec les enfants, l’apprentissage de comptines et de chants favorisent la découverte du français.

Une ludothèque a été mise en place pour l’ensemble de l’école et fonctionne avec l’appui des instituteurs. Les enfants présentent dans l’ensemble des retards de coordination, d’adresse et de mémorisation par manque de stimulation plus jeunes.

L’association a créé une bibliothèque pour tous les enfants et les adultes du village. Jeux, papier, crayons, livres.. sont apportés par PPUN.

Tous les enfants attendent leur tour avec impatience et participent avec enthousiasme à ces
ateliers ludo-éducatifs. Les filles y sont particulièrement assidues et sérieuses.

Le travail avance grâce à la motivation des bénévoles PPUN et au soutien
financier des mécènes dont la Fondation Orange.

Geneviève Marrel

 

Partager cet article

 

1 commentaire

samedi 6 novembre 2010 14:57 par aly ba

la sage femme du nom de nathalie dechamps et christine sansero ont effectuees une visite importante au senegal dans la region de sedhiou .elles ont abattu un travail remarquable dans cette zone perdue du senegal.je tiens a les feliciter et a les encourager a perseverer sur cette voie

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche