Les salariés d’Orange se mobilisent pour venir en aide aux enfants d’Haïti

Parmi les mesures de solidarité prises par Orange à la suite du tremblement de terre en Haïti, la Fondation Orange s’est engagée à participer à la réhabilitation des écoles en partenariat avec l’UNICEF.

un appel aux dons auprès des salariés français du Groupe a permis de récolter près de 160 000 €
la Fondation Orange a décidé d’abonder chaque euro reçu d’une somme égale
l’UNICEF va ainsi disposer de 320 000 € pour poursuivre son action auprès des enfants et permettre leur scolarisation.

Mobilisation des salariés du Groupe

La mobilisation des salariés a été immédiate et très importante. A ce jour, ce sont près de 2300 salariés français qui ont envoyé leurs dons à la Fondation. Parfois, des équipes entières se sont mobilisées pour envoyer un chèque de soutien collectif.

Au total, près de 160 000 € ont été récoltés, auxquels s’ajoute l’abondement de la Fondation Orange pour une somme équivalente. L’UNICEF va ainsi disposer de 320 000 € pour poursuivre ses actions en matière d’éducation.

Deux salariés du Groupe, choisis parmi les donateurs, se rendront sur place au deuxième semestre pour témoigner auprès de l’ensemble des salariés des actions menées par l’UNICEF en faveur des enfants.

L’importance du retour à l’école

Au-delà de l’apprentissage des connaissances, l’école permet aux enfants de retrouver leurs repères et d’exprimer ce qu’ils ressentent après la catastrophe. Tous les spécialistes des urgences le disent : pour les enfants, se retrouver entre eux, dans un lieu fait pour eux, et retrouver un semblant de « normalité » à travers l’apprentissage, favorise leur reconstruction psychique.

Environ 90% des écoles ont été détruites ou endommagées à Port-au-Prince et à l’Ouest du pays, et 40% ont été détruites dans le Sud Est, privant ainsi de scolarité plus de 2,9 millions d’enfants de 5 à 14 ans.

 

L’action de l’UNICEF en matière d’éducation

L’UNICEF va poursuivre l’acheminement de matériel et d’équipements scolaires. Des tentes, des kits « écoles en boites » visant un total de 720 000 enfants vont permettre une première re- scolarisation des enfants.

Un audit approfondi de l’ensemble des écoles affectées sera réalisé pour évaluer les besoins en reconstruction des infrastructures scolaires.

Dans le même temps, 3 000 à 4 000 écoles temporaires seront déployées et les enseignants vont recevoir une formation spécifique pour le soutien psychosocial des élèves.

L’action de l’UNICEF en Haïti

Grâce à ses équipes sur place, l’UNICEF a pu porter secours aux populations victimes du séisme en Haïti dès les premières heures : distribuer des tentes, de l’eau, des vivres, des médicaments. Et tout de suite s’occuper des enfants, vulnérables parmi les vulnérables.

Des centres de protection d’urgence ont été créés pour mettre les enfants à l’abri de toute forme de trafic et d’abus, les identifier, rechercher leur famille ou trouver une solution d’accueil alternative.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche