Mari Angeles Sallé : "le numérique ouvre les portes de l’intégration socio-professionnelle"

Maria Angeles Sallé est la présidente de la Fundacion Directa, qui œuvre pour l’intégration des femmes immigrées. Avec la Fundación Orange, elle a mis sur place le projet Hola Fabiola, un serious game pour initier les femmes au numérique. Elle nous raconte son engagement.
 
Mari Angeles Sallé implication migrante Hola Fabiola
 
Pourquoi te consacrer à la solidarité et plus concrètement à la solidarité envers les femmes ?

Je suis une femme issue de la classe moyenne, ce qui me permet de voir la vie d’une place privilégiée. De ce point de vue, et ça je l’ai appris depuis toute petite, il n’y a rien d’autre qui compte que la gratitude envers les opportunités que j’ai eu et l’engagement envers ceux qui n’ont pas pu l’atteindre. C’est un vœu et surtout un devoir. Et pourquoi les femmes ? Pas seulement parce que la majorité des injustices se concentrent sur elles, mais aussi parce qu’elles représentent la moitié du monde qui est à la base des processus de la vie (la reproduction, l’alimentation, la santé, l’éducation, les soins, etc…).
 

Peux-tu nous parler du projet Hola Fabiola soutenu par la Fundación Orange et ses répercussions sur les femmes ?

Fabiola est une initiative de formation pour incorporer les immigrantes dans un environnement numérique. Ce qui est particulier, c’est l’utilisation de personnages (des femmes de différents pays) avec lesquelles elles peuvent s’identifier. En même temps, la formation possède un fil narratif grâce auquel elles apprennent à utiliser les outils de façon à pouvoir les appliquer à leur propre besoin : recherche de travail, interaction avec l’entourage, défense des droits, communication avec la famille... Le personnage principal est l’équatorienne Fabiola et, à travers le mot Hola (bonjour), nous avons voulu mettre en évidence le message de double bienvenue : d’un côté, celui de l’Espagne, et de l’autre celui d’Internet.
 

Qu’as-tu appris des femmes immigrantes ?

J’ai reçu des leçons de résilience, de générosité et de sacrifice. J’ai appris la façon qu’elles ont de prendre soin des leurs au loin, tout en prenant soin des nôtres de près. Donnant toujours ce qu’elles ont de mieux (leurs saveurs, leurs amours, leur force, leur sourire) entre les deux rives de leurs vies, pendant qu’elles sont en train de reconstruire leur identité à force de joindre les morceaux de tout ce qu’elles ont acquis et de tout ce qu’elles ont perdu.
 

>>> Les femmes accompagnées par Mari Angeles lors des sessions de formation avec Hola Fabiola.

Mari Angeles Sallé femmes hola Fabiola
Mari Angeles Sallé femmes Hola Fabilo immigrantes numérique
mari Angeles Sallé femmes Hola Fabiola numérique immigration intégration

Quel est le challenge durant ce nouveau millénaire pour les femmes selon toi ?

Le challenge le plus important n’est pas tant le fait de “nous changer pour nous adapter au monde" mais plutôt "être nous-même pour changer le monde". Cela signifie renforcer notre estime personnelle et collective pour valoriser beaucoup plus ce que nous sommes et ce que nous faisons. Et cela signifie également gagner du pouvoir économique, politique, social et technologique pour transformer les règles du jeux. Ceci en favorisant les relations humaines fondées sur de nouveaux équilibres, en colonisant la technologie pour la convertir en un levier de bien-être, et enfin en stimulant le talent, la diversité, l’inclusion et la participation.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche