Women for change

« protéger les femmes en les plaçant au cœur de l’économie locale »

Masego Mmipi / Botswana

Dans la région rurale et pauvre de Tswapong au Botswana, on compte 16,9% de personnes séropositives : Les filles et les femmes sont les premières victimes. Pourtant elles ont un rôle à jouer pour changer leur avenir et celui de leur région.

Le concept :
Faibles ressources, chômage, manque d’éducation et de soins….autant de facteurs qui condamnent, dès leur plus jeune âge, les femmes de ces 26 villages, à une vie misérable. Encourager leur émancipation et leur esprit d’entreprise, c’est le pari lancé par l’association « kgetsi Ya tsie Women’s trust » pour les protéger tout en développant les seules ressources de la région. A l’aide de micro-crédits et de formations, les femmes peuvent exploiter, produire, faire connaître et commercialiser les ressources agricoles locales. Au-delà des équipements et des formations professionnelles, l’association se mobilise pour la protection des orphelins, la prévention sanitaire et contre les violences familiales. Source de stabilité et de revenus, cette dynamique permet déjà à plusieurs centaines de femmes de s’affirmer économiquement. Elle a aussi un impact positif sur toute la région, sur toute la société.

Le but du projet :
Offrir aux femmes de 7 villages formations, équipements et structures permettant de développer la production d’huile de Morula (extraites de l’amande de la prune Morula) et de ses produits dérivés. Les besoins sont variés : Un véhicule, du matériel de stockage et de transport mais aussi la création d’un site internet pour ces produits destinés aux marchés locaux et nord américains. Indispensable aussi , la mise en place de crèches dans les 7 villages concernés pour accueillir les enfants pendant la journée de travail des mères.

L’avenir :
Les femmes de ces 7 nouveaux villages pourront à leur tour exploiter les ressources naturelles de leur région et conquérir une indépendance économique. Des ressources indispensables à leur vie et à celle de leur famille. 896 enfants pourront en bénéficier.

 

Nom de l’association : : Association « kgetsi Ya tsie Women’s trust »
Bénéficiaires : 896 enfants, 655 femmes.

Partager cet article