Michaël Mounsaveng,
mobilisateur de sens

éducation - Belgique

Mobistar, filiale belge du Groupe Orange, peut se réjouir de compter Michaël Mounsaveng parmi ses 1 500 salariés bruxellois !

Cet ingénieur en électronique et télécom cultive la sagesse de la maturité et la détermination de ses 30 ans. Entré à 26 ans chez Mobistar, il savoure les joies de sa fonction de chef de produit en marketing où il gère et fait évoluer les portefeuilles produits Internet pour entreprises. « C’est un domaine qui me passionne car on travaille sans cesse sur la nouveauté dans un environnement international où je suis amené à parler plusieurs langues. » Laotien par son père et chinois par sa mère, Michaël s’exprime aussi bien en français, qu’en anglais, en néerlandais ou en mandarin, langue officielle en Chine qu’il a étudiée à Paris, à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco). C’est en France, en Seine-et-Marne, que Michaël vit jusqu’à l’obtention à 23 ans de son diplôme d’ingénieur à l’École Française d’Électronique et d’Informatique (Éfrei). Après un an d’études à la faculté de Pékin, il est recruté chez Mobistar à Bruxelles où il vient de s’installer.

Sa voix posée et ses mots pesés invitent à l’écoute.
« Je passe mon temps au sein de mon équipe marketing à trouver des solutions pour consolider le réseau et innover, mais je n’oublie jamais l’humain qui est derrière. » De là à trouver des solutions pour contribuer à construire un monde solidaire, il n’y avait qu’un pas. Qu’il franchit en 2011. Date à laquelle Mobistar lance un challenge interne à l’entreprise afin de sensibiliser les employés à la Responsabilité Sociétale Entreprise (RSE). « J’ai tout de suite songé à venir en aide aux sans-abri que je croise le soir à la Gare Centrale de Bruxelles. J’ai créé Mobicents pour épauler les bénévoles de l’association Opération Thermos qui depuis plusieurs années leur distribue des repas. Je me suis aussi inspiré de l’Opération Pièces Jaunes pour collecter au printemps des fonds pour l’achat de nourriture pour l’hiver. »

"Je n’oublie jamais l’humain"

Depuis, une urne transparente trône au rez-de-chaussée de l’entreprise. Résultat : les 1 080 euros récoltés en 2011 (soit 80 kilos de pièces jaunes) ont permis de distribuer – grâce au bénévolat de 90 salariés Mobistar – un repas chaud à 150 personnes pendant quatre jours. La récolte 2012 est en cours de comptage tandis que l’urne 2013 est remplie aux quatre cinquièmes. Mais Michael voit plus loin : « Je songe à élargir la collecte en plaçant des urnes dans toutes les boutiques Mobistar de la ville. »
Aux urnes solidaires !

portrait réalisé par Mouara Benaï