Music’O Seniors : lorsque de jeunes solistes invitent l’opéra en maison de retraite

Le 26 mai à 15h, trois solistes (Kelly Hodson, soprano ; Laurent Laberdesque, baryton et Andrea Soare, soprano) accompagnés d’une pianiste (Ernestine Bluteau) ont fait résonner plusieurs airs célèbres d’opéra dans un établissement associatif pour personnes âgées, la maison Sainte - Monique, située dans le 14e arrondissement de Paris.

Grâce aux jeunes chanteurs et musiciens sollicités par l’association Music’O Seniors ce jour-là, la cinquantaine de retraités de cette structure a pu bénéficier d’un concert de qualité, composé d’airs d’opéras tels que Les Noces de Figaro, Don Giovanni, la Flûte Enchantée ou encore Faust de Gounod ; ainsi que de mélodies de la Veuve Joyeuse, opérette appréciée chez la génération des seniors.

Les prestations des jeunes chanteurs étaient non seulement d’un niveau remarquable, mais également ingénieusement adaptées à leur public. Loin de se trouver embarrassés devant un public inhabituel, quelque peu ingénu, mais toujours enthousiaste (des applaudissements retentissaient régulièrement au milieu des chants, traduisant la joie et la spontanéité de certain spectateurs…) ; les chanteurs ont su interpréter avec humour et bienveillance.

Les retours des retraités ont été dithyrambiques. Certains spectateurs avertis ont entonné avec les solistes un air célèbre de la Veuve Joyeuse, qui a été joué deux fois pour leur plus grand plaisir. D’anciens musiciens et mélomanes ont même salué la prestation des chanteurs. Lorsque les chanteurs ont quitté les lieux et que le spectacle touchait à sa fin, l’on entendait encore quelques seniors fredonner en chœur les mesures de l’Heure Exquise…

Cette représentation s’inscrit dans le cadre du vaste programme de concerts dans les maisons de retraites de Music’O Seniors, association soutenue depuis 2010 par la Fondation Orange. Cette association poursuit le double objectif de promouvoir et d’insérer dans la vie professionnelle de jeunes chanteurs en fin de cycle de conservatoire, et d’apporter la musique aux personnes âgées qui ne peuvent accéder à la programmation des salles. Depuis sa création en 2010, sur l’idée du baryton Jean-Philippe Lafont, l’association a permis à de jeunes musiciens et chanteurs de se produire dans une centaine de maisons de retraite installées sur tout le territoire français.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche