Prix Education Financière pour le projet« Microassurance et Education » au Cameroun

Avec le soutien de la Fondation Orange, Brezadieu Pengouen a reçu le prix « Education financière » pour le programme « Micro assurance et Education » au Cameroun, à la 7ème édition des International Microentrepreneurship Awards de PlaNet Finance.

Prix PlaNet Finance 2014

Chimiste de formation, Brezadieu s’est lancée dans un secteur réservé aux hommes et fortement concurrentiel qui est celui de la création de produits d’entretien abordables et respectueux de l’environnement.

Entreprendre pour améliorer son quotidien

Sa société, Chimie d’Afrique possède deux produits phares qui sont le savon liquide antibactérien et multi usage CIPOL et un liquide de refroidissement pour moteur. Brezadieu respecte assidument les règlementations en vigueur afin de réduire au maximum son empreinte écologique. Grâce à son activité elle a amélioré ses revenus. Aujourd’hui, elle a quitté la case familiale pour aménager dans sa propre maison et a pu s’acheter un petit véhicule qui lui permet de rendre visite à ses clients avec plus d’aisance. Elle forme tous ses employés avec ferveur et leur transmet la gestion de son activité en cas d’absence.

Un projet d’exportation dans toute l’Afrique

Par ailleurs, elle a fait installer un forage devant la barrière de sa maison afin de distribuer de l’eau potable dans tout son quartier. Cette eau est désinfectée à l’aide de son eau de javel 12° chloré qui permet de rendre l’eau potable et de lutter contre les maladies. À moyen terme, la candidate souhaite augmenter son rendement en industrialisant sa production tout en améliorant les conditions de travail de ses employés. Sur le long terme elle souhaiterait exporter ses produits dans d’autres pays d’Afrique.

 

« Créer mon activité m’a permis de me réaliser. Tout d’abord en devenant financièrement indépendante mais également en aidant d’autres personnes dans le besoin et en faisant mon possible pour les aider. La qualité est une science et le service un art… l’entretien prévient la santé »

 

Un taux de chômage élevé chez les femmes

Au Cameroun, le taux de chômage des femmes avoisine les 80% bien que celles-ci et leurs enfants représentent 65% de la population. De plus, les services publics sont inadéquats et il est particulièrement difficile de devenir entrepreneur. Pour permettre à ces femmes de sécuriser leurs revenus et de subvenir aux besoins de leur famille le projet « Microfinance et Femmes » lancé au Cameroun en 2013 a pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Ainsi, il vise à renforcer l’autonomie financière des entrepreneuses en leur donnant accès à de l’éducation financière, des formations et du renforcement de capacités mais aussi un accès facilité à des services financiers et des opportunités de marché.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche