Rencontre avec le courage et l’engagement

Cette rencontre a lieu dans Paris, dans un quartier où la vie est dans la rue, les conversations aussi, les familles et le commerce de même, la Goutte d’Or.
Cela se passe le soir, la journée a été difficile, le métro était bondé, et c’est un voyage court en distance mais très loin vers la convivialité et la solidarité.

La salle Saint Bruno est déjà animée par les cris et les mouvements des enfants, colorée par les couleurs des vêtements gais des femmes avec le visage accueillant, illuminé de grands sourires. Les formateurs bénévoles du centre social Accueil Goutte d’Or sont là, eux aussi heureux de partager la fierté de cette réussite. Le buffet familial attend déjà au fond de la salle.

Je représente la Fondation Orange qui a permis à l’Association de favoriser l’expression en français de ces femmes d’origine étrangère au travers d’un atelier théâtre. Je suis toute petite face à l’engagement concret et individuel de tous, femmes engagées et bénévoles tout aussi impliqués.

Les discours introductifs seront simples et souriants, le moment d’émotion s’approche : de vrais diplômes avec les couleurs de la République sont remis à ces femmes et chacune, avec une aisance alliant la spontanéité et la chaleur humaine, fera preuve de son bonheur, de sa fierté, de ses remerciements vers les salariés et bénévoles de l’Accueil Goutte d’Or.

C’est le Diplôme Initial de Langue Française. Ce sigle DILF devient concret pour moi quand je vois les yeux et les sourires de ces femmes. Elles vont partager leurs résultats, discuter de la suite, des autres qui pourraient l’obtenir. C’est une ouverture, une reconnaissance, une étape.

Je voulais, par ce témoignage, les remercier tous et toutes de nous avoir fait partager ce moment qui, au-delà des projets, des dossiers, permet de comprendre l’utilité et l’importance de ces actions concrètes vers ces femmes courageuses. C’est tellement facile de réussir de grands diplômes quand tout votre environnement vous y aide. C’est tellement méritant de savoir se remettre en cause et au travail lorsque la vie est déjà engagée et que toutes les tâches habituelles sont toujours là.

Mireille Le Van

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche