Lutter contre la cécité au Cameroun avec Sightsavers

La Fondation Orange-Cameroun et l’ONG anglaise Sightsavers viennent d’annoncer un partenariat dont l’objectif est de restaurer la vue de plus de 1,5 million de personnes au Cameroun. Le risque de cécité, dont les deux causes principales sont la cataracte et la « Cécité des rivières, est en effet un problème majeur de santé publique en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest.

L’onchocercose, maladie parasitaire très répandue en Afrique intertropicale est connue sous le nom de « cécité des rivières ».Celle-ci est causée par le ver parasite Onchocerca volvulus, transmis à l’homme par des moucherons, les simulies, qui se reproduisent dans les cours d’eau.

Les vers vivent pendant 12 à 15 ans dans des nodules sous-cutanés et produisent des milliers d’embryons qui se disséminent dans la peau et dans l’œil. La réponse immunologique contre ces embryons provoque des démangeaisons parfois insupportables, des atteintes cutanées sévères et surtout de graves lésions oculaires : l’onchocercose est la deuxième cause de cécité d’origine infectieuse au monde.
Selon l’OMS, La maladie pourrait atteindre 120 million de personnes sur le continent Africain. Grâce à l’aide de la Fondation Orange, Sightsavers estime qu’elle pourra protéger 6,3 million de personnes au Cameroun, en procédant à la distribution d’un traitement, efficace en une prise annuelle, qui permet de stopper la reproduction du parasite et sa dissémination dans l’organisme.

Ce partenariat permettra également à 500 personnes atteintes de cataracte de retrouver la vue grâce à une opération :
« 90% des mal voyants dans le monde se trouvent dans les pays en voie de développement, souligne Caroline Harper, Directrice exécutive de Sightsavers. L’aide d’organisations comme la Fondation orange peut avoir un effet très important sur la vie des personnes les plus vulnérables ! »

 

Ainsi Lawrence originaire de Ntale au Cameroun. Dernier survivant de sa famille, atteint de cécité suite à une double cataracte, il n’avait aucun revenu et survivait grâce à l’aide de ses voisins. Depuis son opération il peut cuisiner et assurer ses soins d’hygiène tout seul.

L’ONG Sigtsavers est présente dans plus de 30 pays en voie de développement pour prévenir et soigner la cécité.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche