Une visite riche d’échanges avec la Fondation Orange Roumanie

Cette visite a permis de faire le point sur les actions de la Fondation Orange en Roumanie et de dresser de belles perspectives numériques pour les personnes en situation de handicap sensoriel.

visite roumanie Fondation Orange

L’Institut Français de Roumanie, une institution culturelle française qui regroupe huit établissements, dont le plus grand à Bucarest, est l’un de nos partenaires dans le cadre de l’appel à projets « Le monde de couleurs et de sons ». Cette initiative vise à aider les personnes déficientes sensorielles en Roumanie.

L’enjeu pour l’Institut : rendre les bâtiments, les activités pédagogiques et ludiques et les collections d’ouvrages plus accessibles aux jeunes en situation de handicap. Connaissant le grand niveau d’expertise de l’Association Valentin Haüy (AVH), nous avons demandé, avec le soutien de l’Institut,l’intervention d’un responsable de l’association pour apporter ses conseils sur différents aspects de ce projet : l’aménagement des bâtiments, les équipements, les logiciels et la sélection de livres audio en fonction des besoins des jeunes.
Bientôt, nous verrons donc de nouveaux matériaux adaptés, des éclairages et des livres permettant aux personnes en situation de handicap sensoriel de découvrir toute la richesse culturelle des services de l’Institut.

>>>Daniel Nadal, Secrétaire Général de l’Institut Français de Roumanie, Dominique Garnier, Administrateur de la Fondation Orange Roumanie, Simona Penescu, Responsable Communication Fondation Orange Roumanie, Mary Lisa Durban, Directrice Mécénat Europe de la Fondation et Pierre Ciolfi, Responsable Département Accessibilité d’AVH (photo de gauche).
>>>Pif le chien a eu une grande influence sur la communauté artistique en Roumanie (photos au centre et à droite).

équipe fondation orange roumanie institut français
vitre pif le chien inspiration artiste institut français
pif le chien inspiration artiste roumanie dessin

Des jeunes très attirés par l’environnement numérique

Cette visite a aussi été l’occasion de présenter le programme FabLabs Solidaires à l’équipe de la Fondation Orange en Roumanie, lors d’ une visoconférence avec Stéphanie Lazaroo, responsable du programme.

Alors que le concept de FabLab est très peu connu dans le pays, l’intérêt d’un lieu de fabrication numérique semble évident pour les jeunes bénéficiaires liés à nos différents projets. Ces jeunes déficients sensoriels sont très attirés par les l’environnement numérique mais ils restent attachés aux les activités manuelles. Malheureusement, ils souffrent souvent d’un manque de qualifications et sont pour la plupart sans emploi (en Roumanie, seulement 4% des personnes en situation de handicap sensoriel trouvent un emploi).

FabLab Solidaire présentation fondation orange Roumanie institut français
Stéphanie Lazaroo, durant la visoconférence sur les fablabs solidaires avec l’équipe de la Fondation Orange Roumanie

 
Cette visite permet d’entrevoir de belles perspectives et de beaux projets à mettre en œuvre dans le domaine de l’éducation numérique en Roumanie !

 

Partager cet article

 

1 commentaire

jeudi 3 décembre 2015 07:31 par mathevon

bravo pour le travail effectué

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche