Des logements adaptés pour des personnes avec handicap

L’association Svitanie - ce qui signifie « aurore » en français - travaille depuis des années sur des programmes d’intégration des personnes handicapées, dans la ville de Malacky et ses environs. Depuis 2007, grâce à son intervention, l’ouverture de foyers-logements est l’une des priorités des programmes sociaux de la municipalité, et depuis 2009, Nadácia Orange accompagne et soutient les activités de Svitanie.

La Nadácia concentre ses interventions sur l’intégration sociale des personnes marginalisées ou exclues, du fait de leur handicap. Fer de lance des activités, un vaste programme, intitulé « Ensemble, surmontons les obstacles » a été lancé en 2007. A ce jour, 162 projets ont été accompagnés et financés, à hauteur de 299 600 €.

L’un des domaines privilégiés d’intervention est l’accès au logement et aux apprentissages de base pour les personnes souffrant de handicaps mentaux, en particulier d’autisme.

Enjeux et objectifs

Aujourd’hui, dans la majorité des cas, les personnes atteintes de déficiences mentales en Slovaquie vivent chez leurs parents ou dans leurs familles, y compris à l’âge adulte. Or, nombre d’entre eux souhaiteraient mener une vie autonome, sans leurs parents, comme tout le monde. Ce qui serait aussi la meilleure façon d’anticiper la mort de leurs parents et donc l’incertitude de leur avenir.

L’accompagnement des personnes vers plus d’autonomie au quotidien est donc une nécessité. Un processus qui passe par l’ouverture de foyers-logements, adaptés aux personnes handicapées. Un mode de vie qui reste « familial », tout en développant l’autonomie et la sociabilité des bénéficiaires.

Communiquer autour des foyers-logements
La première mission de Svitanie a consisté à informer et s’informer sur la question du logement autonome des personnes handicapées. Pour cela, l’association a organisé des visites et des présentations de foyers-logements, en Slovaquie et à l’étranger. Une excellente opportunité pour enrichir ses connaissances, partager les bonnes pratiques et sensibiliser les éventuels partenaires du projet. Grâce à quoi, la municipalité est devenue une active partie prenante du projet : fin 2009, dans le cadre d’un programme de construction de logements locatifs, elle a attribué à Svitanie des appartements destinés à devenir des foyers-logements adaptés.

Préparer l’installation
Pour les futurs résidents, le passage de la vie familiale à une vie plus autonome suppose une préparation individuelle. L’association a donc conçu des parcours d’apprentissage. Les futurs résidents y apprennent la pratique des gestes du quotidien ou encore y développent leurs capacités à construire des relations sociales. Les parents, qui doivent aussi accepter l’idée de la séparation, sont étroitement associés aux activités et fortement invités à accompagner leurs enfants dans ce processus.

Résultats

Le projet a eu un impact positif sur les personnes atteintes de handicap qui y ont participé. Elles ont pu ainsi accroître leur indépendance. Elles ont amélioré leur dextérité, gagné en assurance dans la pratique des gestes quotidiens et développé leurs capacités relationnelles. Elles ont aussi pris conscience de leur capacité à prendre elles-mêmes des décisions.
Situés en centre ville, les logements-foyers brisent l’isolement social des résidents et les initient à la vie en communauté.