la Fondation Orange soutient l'ensemble l'Arpeggiata de Christina Pluhar en 2012. Concert le 31 janvier Salle Gaveau

los pajados perdidos, janv. 2012Pour fêter la sortie de leur nouvel album, l’Arpeggiata et Christina Pluhar sont de retour à la Salle GaveauChristina Pluhar vous propose un programme explosif sur les rythmes endiablés des musiques latino-américaines, avec la participation d’artistes exceptionnels, dont la complicité festive est sans nul doute contagieuse !

Le programme pétille sous les voix envoûtantes de Lucilla Galeazzi, Vincenzo Capezzuto, Raquel Andueza et Luciana Mancini, qui explorent les plus belles chansons traditionnelles et baroques du Paraguay, du Chili, du Venezuela et de l’Argentine, sur fond de luth, psaltérion, guitare et harpe baroques, cuatro, charango et maracas, associés ici pour nous livrer d’inédites couleurs. Le guitariste argentin Quito Gato et l’harpiste paraguayen Lincoln Almada nous délectent de leurs improvisations d’une rythmique effrénée et d’une virtuosité éblouissante.

 

 

l'arpeggiata, janv. 2012Cette surprenante envolée de l’Arpeggiata vers le Nouveau Monde vous réserve plus de mille et une surprises !

Véritables invitations au rêve, les programmes de l’Arpeggiata renouent avec la surprise, l’inattendu, et rendent au baroque son sens originel. Les œuvres de l’époque baroque offrent à l’Arpeggiata un écrin de liberté où s’épanouissent les artistes venus d’ici et d’ailleurs, où se mêlent les genres et les traditions, faisant de chaque concert une rencontre unique.
Les membres de l’Arpeggiata, parmi les plus grands solistes européens dans leur domaine, s’associent à des chanteurs exceptionnels des mondes de la musique baroque et traditionnelle.

En France comme à l’étranger, la discographie de l’Arpeggiata est unanimement et constamment saluée par la critique et le public. Sorti sur les écrans en mars 2011, le film Tous les soleils, réalisé par l’écrivain Philippe Claudel, s’est inspiré de la musique du disque « La Tarantella ».

Le nouvel album de l’Arpeggiata, « Los Pájaros perdidos » (sortie nationale le 23 janvier 2012) est consacré aux musiques traditionnelles et baroques d’Amérique latine.

Programme :
Œuvres d’Astor Piazzolla, Ariel Ramirez, Adela Gleijer, Hilde Herrera, Ariel Rot, Hernan Figueroa Reyes, Antonio Soler, ainsi que de la musique traditionnelle et baroque du Paraguay, Chili, Venezuela et de l’Argentine

 

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche