la nouvelle Fundatia Orange de Roumanie

La Fondation Orange Roumanie présente pour la première fois sa stratégie et les lauréats de neufs projets, lors de sa première conférence de presse.

Dana DaecLa Fundatia Orange, créée en 2012, a vocation comme toutes les Fondations du Groupe Orange à favoriser la transmission, l’échange et le partage. Il s’agit de créer le lien entre les individus, en particulier de faciliter la communication à ceux qui en sont exclus pour des raisons diverses, de santé, de handicap ou du fait de leur situation économique. La Fundatia Roumania est présidée par Dana Daec, journaliste de télévision très célèbre en Roumanie.

Pour les 2-3 ans à venir, la stratégie d’Orange Roumanie est de se focaliser sur les projets nationaux d’accès à l’éducation, à la santé, à la culture et si possible au numérique pour les personnes avec déficience sensorielle et notamment les enfants mal-voyants, malentendants et muets.

En Roumanie, la déficience sensorielle est un domaine où interviennent ONG, structures éducatives et de soins, mais les études montrent que :

  • 140 000 personnes vivent toujours dans un monde silencieux ou noir ;
  • seulement 3 adultes sur 100 avec déficience sensorielle ont un emploi ;
  • plus de 10 000 enfants dépendent de leur famille ou de l’Etat, compte tenu de leur handicap.

En réponse à son premier appel à projets lancé en 2012, la Fundatia Orange Romania a reçu 110 projets. Un comité de sélection a choisi de soutenir 9 grands projets dans les domaines de l’accès à l’éducation et la culture.

L’ensemble de ces projets lauréats seront réalisés en 2013 et 2014 dans 7 musées, 6 universités, 2 bibliothèques, 2 jardins d’enfants spécialisés et 4 hôpitaux. Ce sont des mal-voyants, mal entendants et muets de tout âge qui en seront les bénéficiaires.

Découvrons ces 9 projets !

Association du Développement Urbain, avec le projet “Feel the art in six museums”. Ce projet a pour but d’améliorer l’accès des personnes souffrant d’un handicap sensoriel à six musées nationaux, en leur fournissant le matériel adapté et des copies des pièces exposées dans les musées, et en organisant des visites et des ateliers gratuits pour les adultes et les enfants.

Musée National d’Art de Roumanie, avec le projet “ART Touch” qui a pour but de rendre le musée accessible grâce aux multimédias ou aux outils et applications de réalité augmentée. Des spécialistes de renommée internationale proposeront également des ateliers pour impliquer les personnes handicapées dans l’identification de nouvelles méthodes participatives

Bibliothèque Nationale de Roumanie, avec le projet “DReam” (un accès et une gestion simples des ressources numériques). Ce projet a pour but de développer un centre d’information et de documentation doté des équipements nécessaires et offrant aux personnes malvoyantes l’accès à l’information.

Fondation “Cartea Calatoare”, avec le projet “Accessible Courses for sight-impaired students”, qui a pour but d’améliorer l’accès à cinq universités du pays en fournissant du matériel adapté et des logiciels spécifiques à six centres qui proposeront des cours accessibles aux étudiants malvoyants afin d’augmenter leurs chances de s’intégrer sur le marché du travail.

Université de Médecine et Pharmacie “Iuliu Hatieganu” Cluj-Napoca, avec le projet “HEAR-RING”. Ce projet a pour objet le dépistage et le traitement précoces des déficiences auditives chez les nouveau-nés dans les hôpitaux de Cluj-Napoca et Baia-Mare, ainsi que la réhabilitation de l’audition et de la parole chez les enfants portant des implants cochléaires de Zalau, Cluj-Napoca et Baia-Mare pour une meilleure intégration au sein de la communauté.

Association Audiosofia, avec le projet “Sounds of the Future” qui a pour but de promouvoir l’inclusion sociale des enfants malentendants en créant l’hôpital pour enfants Marie Curie à Bucarest, un centre d’audiologie qui effectue le diagnostic précoce et l’intervention médicale (au cours des premières années de vie), et assure ensuite la réhabilitation de la parole après la pose d’aides auditives ou d’implants cochléaires, la réalisation de tests périodiques, l’aide socio-psychologique et le suivi.

Bucharest Special Kindergarten for VI Kids (crèche spécialisée de Bucarest) avec le projet “Fantastic Lab”. Cette subvention permettra de financer la création d’un espace de stimulation multi sensorielle, appelé « espace Snoezelen », et de faire l’acquisition d’une technologie interactive et 3D pour réhabiliter environ 200 enfants de 3 à 7 ans souffrant d’un handicap sensoriel.

Les 2 projets suivants sont co-financés par la Fondation du Groupe Orange :

L’Institut Français, avec le projet “Promote the access to the cultural offer for SI people”, qui a pour but de faciliter l’accès aux services culturels de Bucarest Cluj et Buzau aux personnes souffrant d’un handicap sensoriel.

L’école pour les sourds “Kozmutza Flóra”, avec le projet “Tablet PC-based learning scenarios” qui a pour but d’organiser et de mener des activités d’apprentissage destinées à 28 enfants sourds en utilisant des tablettes, afin de les intégrer dans la communauté.

La fondation Orange Roumanie constitue la 15ème fondation du groupe Orange. La Fondation du Groupe Orange est présente dans 30 pays en Europe, Asie, Afrique et Moyen Orient. Cette nouvelle dynamique soutient déjà des projets d’une grande qualité et a le potentiel pour fédérer d’autres beaux projets autour de la solidarité numérique pour les personnes avec déficience visuelle.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche