Projet Azahar : des outils numériques au service des autistes

Depuis un an, une équipe de chercheurs espagnols de l’Université de Valence élabore une série d’applications pour téléphone ou PC adaptées aux autistes. Un projet inédit en Europe, baptisé Azahar, et soutenu par la fondation Orange.

L’azahar, c’est la fleur d’oranger en espagnol. Une petite corolle blanche connue pour sa pureté, sa fragrance fruitée et ses effets relaxants. Le projet Azahar, dirigé par Javier Sevilla, chercheur du groupe « Autisme et difficultés d’apprentissage » de l’Université de Valence, a donc un objectif clair : adoucir la vie des autistes en réduisant leurs angoisses à travers de nouveaux outils numériques. « Les enfants autistes arrivent à manipuler un téléphone à écran tactile ou un ordinateur. La difficulté est plus de créer des applications qui leur soient adaptées pour qu’ils communiquent et qu’ils s’amusent », explique Javier Sevilla.

L’universitaire s’entoure d’une équipe associant informaticiens, dessinateurs industriels, psychologues et éducateurs. « Parce que chacun a une vision différente et peut apporter sa pierre. » En 2009, la fondation Adapta voit le jour. Elle sert d’interface entre le groupe « Autisme et difficultés d’apprentissage » et d’éventuels mécènes. « Il n’est jamais facile de trouver des fonds. Mais la fondation Orange a tout de suite aimé nos idées et a accepté de nous financer à 100% », poursuit-il.

« Des améliorations au quotidien »

Après un an de travail, le projet Azahar est arrivé à mi-parcours. Sur les dix applications qui doivent être livrées, déjà cinq ont été mises au point. Parmi elles, Tic-tac, un logiciel qui permet aux autistes d’appréhender le temps qui passe. « Une minute, une heure… La majorité d’entre eux ne sait pas ce que cela représente, commente Javier Sevilla. Ils sont anxieux quand il faut attendre l’heure du repas et qu’ils ont faim, par exemple. Avec Tic-tac, le temps apparaît sous différentes formes sur l’écran : une horloge, un sablier ou une barre de progression. Ils se concentrent sur les pictogrammes et cela les calme. »

L’équipe Azahar travaille auprès de huit autistes encadrés par des associations de familles. « Et nous constatons des améliorations au quotidien. Surtout moins de crises d’angoisse », s’enthousiasme Gerardo Herrera, président de l’association Autisme Avila. C’est le cas de Maria Jesus dit Chusi, 32 ans, la sœur de Gerardo et la doyenne du groupe. « Chusi ne sait pas utiliser un Ipod ni un magnétophone mais avec l’application Musique, elle peut aujourd’hui écouter les chansons qu’elle aime et enregistrer sa voix ou la mienne. Ça lui a changé la vie ! »

Les cinq applications existantes sont téléchargeables gratuitement sur le site du projet Azahar : http://www.proyectoazahar.org

Les applications Azahar ont été traduits en français et en anglais grâce au soutien de la Fondation Orange et seront disponibles sur le site web en janvier 2011.

Contacts :
Javier Sevilla : azahar@autismo.uv.es
Gerardo Herrera : (+0034) 924 22 80 96 ou (+0034) 616 02 92 33 informate@autismoavila.org

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche