Résultats de l’appel à projets numériques à l’international 2013

Suite au succès des premiers appels à projets Orange Solidarité Numériques en 2012, la Fondation Orange a souhaité renouveler en 2013 son engagement auprès de projets s’inspirant des technologies numériques pour développer des solutions innovantes dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Ce nouvel appel à projets numérique à l’international, ouvert au mois de juin 2013, repose sur la conviction que le numérique représente un formidable levier de développement permettant d’imaginer des solidarités nouvelles pour venir en aide aux populations démunies à travers le monde.

visuel_orange_digital_solidarityParmi la cinquantaine de projets déposés, le comité de sélection qui s’est réuni le 30 juillet au siège de la Fondation à Paris a choisi de soutenir cinq projets particulièrement innovants et prometteurs. Le choix a été fait de se concentrer sur quelques projets d’envergure et de long terme, développés dans plusieurs pays ou ayant vocation à être répliqués à grande échelle. Ainsi si l’Arménie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ouganda, le Sénégal et la Tunisie sont pour l’instant concernés par les projets sélectionnés, ce sont à terme tous les pays où Orange est présent qui pourraient être amenés à les reproduire.

Convaincue du potentiel des outils numériques pour l’innovation pédagogique et le développement de nouvelles méthodes d’apprentissage, la Fondation a cette année mis l’accent sur des projets dans le domaine de l’éducation et de la formation.

Le comité a renouvelé sa confiance à l’ONG Bibliothèques Sans Frontières dans le cadre du projet «  Education Numérique en Bibliothèques », qui consiste à traduire et adapter en français les contenus de la Khan Academy, cette plateforme d’enseignements en ligne qui révolutionne l’éducation outre atlantique. Grâce à des milliers de vidéos éducatives, chaque enfant bénéficie d’enseignements aux contenus riches et toujours disponibles, qu’il peut utiliser à son rythme et selon une approche individualisée. La Fondation Orange est convaincue qu’il s’agit d’une magnifique opportunité pour l’éducation en Afrique. Ainsi en parallèle à la traduction en français de 800 vidéos de mathématiques, elle soutient Bibliothèques Sans Frontières pour une expérimentation des usages la plateforme au Cameroun, en ciblant tout particulièrement les enfants en cas d’échec scolaire.

Le comité s’est également prononcé en faveur du soutien au projet « Ecoles au Sénégal ». Porté par un jeune professeur sénégalais, cette initiative consiste à mettre gracieusement en ligne les cours des programmes sénégalais en formats vidéo et texte, afin de permettre aux élèves de disposer des cours dans leur ensemble (souvent les enseignants ne parviennent pas à finir le programme). Le soutien de la Fondation Orange permettra à « Ecoles au Sénégal » de terminer la mise en ligne du programme de mathématiques de terminale, tout en améliorant la qualité des vidéos.

« Claroline Connect & FLE » est également un projet d’enseignement en ligne, dédié à l’apprentissage du Français Langue Etrangère dans l’enseignement supérieur grâce à la mise à disposition de MOOC (Massive Online Open Course). En effet dans de nombreux pays, les élèves qui accèdent à l’éducation supérieure éprouvent des difficultés à suivre car ils n’en maîtrisent pas la langue d’enseignement, le français. Développé en Tunisie, ce projet vise à remédier à ce problème grâce à des partenariats avec l’Université de Sfax et l’Université Virtuelle de Tunis. Les diverses ressources de formation partagée offertes par les MOOC permettent à l’apprenant de personnaliser son environnement et son parcours d’apprentissage. Après une phase pilote, le projet a vocation à s’étendre au reste du monde francophone.

Le projet « Kumusha takes Wiki » est un projet multi pays qui vise à remédier au déficit d’informations sur la culture, l’héritage et l’environnement africain en ligne. Le projet consiste à encourager les populations locales à contribuer au développement de la communication et de l’information sur leurs communautés (villages, quartiers, banlieues et). Les contenus créés seront ensuite disponibles sur une plateforme en ligne, qui pourra alimenter le site Wikipédia.

L’ « Armenian Eye Care Project », le dernier projet soutenu, concerne la création d’une plateforme de formation en ligne pour les professionnels de santé en ophtalmologie. Les outils de formation, composés du manuel numérisé, de vidéos et de tests en ligne, seront disponibles en arménien, en russe et en anglais.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche