témoignage d'un bénévole de retour de mission au Mali

Michel Kirtz, salarié de France Télécom, est parti avec 5 autres membres d’Électriciens Sans Frontières Languedoc-Roussillon (ESF LARO) pour une mission humanitaire au Mali, dans la région de Ségou, à l’est de Bamako, au bord du fleuve Niger.
ESF, ONG créée en 1986 par des salariés d’EDF, a pour but d’aider à l’installation d’infrastructures comme l’eau ou l’électricité afin d’améliorer les conditions de vie de populations défavorisées.
Au cours de cette mission au Mali, effectuée en octobre 2007 sur une durée de cinq semaines, les bénévoles d’ESF ont installé l’électricité dans une école et plusieurs centres de santé. Ces projets ont reçu le soutien d’Orange Mali et de la Fondation Orange dans le cadre de leurs actions en faveur de l’éducation des filles.

À son retour de mission, nous avons interviewé Michel Kirtz.

Quelle a été votre mission ?

Nous avons équipé les 12 salles de classes de l’école Sido Soninkoura de points lumineux, de ventilateurs et de prises.
En accord avec l’inspecteur d’académie et les autorités locales, la rentrée scolaire a été retardée de quelques jours, nous permettant de terminer les travaux. 1600 élèves du 1er cycle, 400 élèves du 2eme cycle et 19 instituteurs bénéficient désormais de locaux éclairés et ventilés.

Les travaux ont nécessité l’embauche de 6 personnes. L’association des parents d’élèves s’est chargée de réaliser l’ensemble des tranchées permettant l’interconnexion des différents bâtiments.
Cette école fait partie du programme École Amie des Enfants, Amie des Filles, soutenu par l’UNICEF. C’est une campagne de sensibilisation pour faire comprendre aux familles l’importance de la scolarisation des filles.

 

Vous êtes aussi intervenus dans des centres de santé. Quelles y ont été vos interventions ?

Nous sommes intervenus dans le centre de santé de référence de Famory et dans 8 des centres de santé communautaire de brousse qui en dépendent.
À Famory, il s’agissait de mettre en sécurité les installations électriques du centre. En effet, ce centre principal stocke les vaccins pour l’ensemble de la population de la région, soit environ 120 000 personnes. Une parfaite maîtrise de la chaine de froid est vitale pour la santé de la population.
Dans les centres de brousse, la mission consiste en la mise en place de panneaux solaires, une batterie, un régulateur et des points lumineux. Jusqu’à maintenant, les accouchements avaient lieu à la lueur des lampes de poches.

Quel est votre sentiment après cette mission ?

Avec un peu de recul, nous pensons avoir apporté simplement et modestement l’énergie au service du développement.
Toutes les missions ont leurs particularités. Mais la réalisation du projet « Éducation et Santé à Ségou » revêt pour moi un caractère plus personnel. En effet, j’ai eu l’honneur et le privilège d’associer mon entreprise à Électriciens Sans Frontières LARO pour partager et porter nos valeurs communes.

Avez-vous prévu de repartir bientôt ?

Effectivement, à titre professionnel, je pars le 1er décembre en expatriation au Sénégal, pour y travailler au sein de Sonatel, l’opérateur national filiale de France Télécom.
Mais une nouvelle mission ESF LARO m’attend dans le nord du Sénégal. Un projet très important est en cours de réalisation dans la région de Saint-Louis.
Il s’agit d’équiper une centaine d’école de systèmes solaires leur assurant un éclairage indispensable.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche