un grand élan en Moldavie pour aider les femmes et les enfants défavorisés

A Balti, dans le Nord de la République de Moldavie la vie quotidienne reste difficile malgré la légère reprise économique. La situation des personnes les plus vulnérables reste très préoccupante. La Fondation Orange Moldavie s’engage pour améliorer la qualité de vie des enfants malades, des orphelins, des femmes victimes de violence domestique et des jeunes filles sans ressources qui luttent pour terminer leurs études et apprendre un métier.

A l’hôpital pédiatrique régional situé au centre de Balti, l’équipe de médecins prend en charge toutes les urgences de la région, ainsi que les soins destinés aux enfants malades, qu’ils nécessitent ou non une hospitalisation. Cet hôpital prend en charge plus de 5000 enfants par an.

La Fondation Orange Moldavie avait d’abord assuré la rénovation des fenêtres afin d’isoler les enfants du froid en hiver. Désormais des travaux sont en cours pour créer un nouveau service de radiologie. L’équipement devrait arriver d’ici quelques semaines.

Le programme de soutien des femmes victimes de violences domestiques et de trafic humain, cofinancé par l’UNFPA et la Fondation Orange Moldavie avance dans plusieurs régions et particulièrement à Balti. L’un des partenaires de ce programme est un centre d’accueil publique appelé « SOTIS », situé dans un bâtiment discret d’un quartier résidentiel de la ville. SOTIS permet à des victimes ainsi qu’à leurs enfants de trouver refuge pour une durée d’au moins un mois, voire plus si nécessaire.

Deux jeunes femmes accueillies nous confirment que le programme a changé leurs vies : tout en restant à l’abri, elles ont pu bénéficier de conseils à l’orientation, de formations professionnelles, de conseils dans la recherche d’emploi. Certaines femmes peuvent aussi solliciter des bourses sous forme de matériels ou d’équipement afin de démarrer une activité économique. Ainsi Galinha, 25 ans et mère célibataire de 2 enfants de 6 et 5 ans, n’avait pas terminé ses études. Avant d’arriver au centre, elle était dépendante de son compagnon qui l’a frappait. La mairie de son village lui a donné l’adresse du centre SOTIS où elle a été vue par un psychologue et un médecin. Elle a pu échapper à la violence. Elle a maintenant une chambre au centre où elle dort avec ces enfants. Elle souhaite apprendre le métier de couturière et travailler pour une entreprise à Balti.

Enfin, lors d’une conférence de presse le 27 avril à Chisinau, la deuxième année du programme « Bourses d’études pour les filles des internats » vient d’être annoncé. Le « Educational Advising Center », ONG créée en 1999 spécialisée dans le domaine de l’éducation, met en œuvre un programme pour 80 jeunes filles issues de familles défavorisées. Quatre jeunes filles de la première promotion sont venues témoigner : Une bourse a permis à Maria, 17 ans, scolarisée au lycée des jeunes malvoyants à Chisinau, d’acheter des fournitures scolaires, un ordinateur, et d’accéder à un logement. En revanche, Alysa, 18 ans suit une formation professionnelle de couturière. Grâce à la bourse, elle a pu acheter des tissus et des outils pour réaliser ses modèles. Sans cette aide financière, Christina et Véra n’auraient pas pu continuer leurs études car elles n’avaient pas les moyens suffisant pour payer à la fois le transport, la nourriture et l’hébergement.

La Fondation Orange Moldavie prévoit la poursuite de ces programmes en 2012. De futurs projets concerneront la mise en place d’ activités culturelles pour les enfants défavorisés en partenariat avec l’Opéra National de Moldavie, un programme de Solidarité Numérique en collaboration avec les universités ainsi que la réalisation d’un film pour sensibiliser le grand public à la cause des droits des femmes et les risques du trafic humain.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche