un institut au goût du jour…

Créé il y a 115 ans, l’Institut des Aveugles de Still s’est spécialisé dans l’accueil de personnes adultes, aveugles ou malvoyantes et atteintes d’un ou plusieurs handicaps associés tels que des déficiences mentales, des invalidités ou des troubles psychiques. Dans un souci constant d’améliorer les conditions de vie de ses résidents, l’établissement installe cet été un jardin sensoriel, espace ludique et éducatif.

Rares sont les lieux d’accueil pour déficients sensoriels en France. Et pourtant, ils seraient plus de deux millions à être atteints de handicaps visuels sévères. Un problème qui n’est pas nouveau, et c’est pour y répondre qu’en 1895 la congrégation des Sœurs de la Croix créait l’Institut des Aveugles de Still. Géré depuis 1992 par l’association Adèle de Glaubitz, comme sept autres établissements spécialisés en Alsace, l’Institut accueille aujourd’hui 87 résidents de 20 à 91 ans répartis en trois structures : un foyer d’accueil médicalisé (FAM), un foyer d’accueil spécialisé (FAS) et un foyer d’hébergement pour travailleurs handicapés. Ces derniers, plus ou moins autonomes, sont tous employés par l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) Saint-André, également sous l’aile de l’Association et proposant une palette d’activités professionnelles allant de l’entretien d’espaces verts au cannage et paillage de chaises. Quant aux autres résidents, déficients visuels pluri-handicapés, seuls une quinzaine d’organismes en France sont à même de les assister pour tous les actes quotidiens. "Ouverts 365 jours par an, pour des pensionnaires souvent installés à vie, nous nous devons de leur offrir le meilleur accueil possible", souligne Marie-Clothilde Kipp, directrice de l’Institut. D’où l’idée de concevoir un grand jardin sensoriel !

Embellir leur vie

Fin juillet 2010, un jardin d’un nouveau genre s’est épanoui sur le terrain de l’Institut de Still. Ce lieu se décline en trois espaces : un jardin du goût avec la dégustation des produits de saison, un dédié aux couleurs pour les malvoyants, et un autre réservé aux senteurs pour bien sûr profiter des parfums des fleurs. "Un beau jardin est un régal pour tous les sens. Ce lieu se veut à la fois ludique et thérapeutique. C’est une véritable alternative à l’isolement, fréquent chez les personnes déficientes visuelles et plus encore chez celles pluri-handicapées. Nous accueillons ainsi 22 résidents souffrant d’autisme, excessivement sensibles à leur environnement, ils ont besoin d’un espace très organisé pour éviter une trop grande accumulation de stimuli. Ce jardin les éveille en douceur sur l’extérieur", explique Marie-Clothilde Kipp.

La Fondation Orange a porté son attention sur le premier espace dédié au goût, avec un soutien financier d’un montant de plus de 25 000 euros, apportant ainsi un tiers de l’investissement nécessaire. Ce jardin proposera à la cueillette et à la dégustation des plantes aromatiques, positionnées dans des bacs à mi-hauteur pour être plus accessibles : mélisse, menthe verte, ciboulette et autres herbes seront ainsi à portée de main. Tout comme les fruits et légumes de saison. Installé à proximité des lieux de vie, l’espace permettra aux résidents de se balader ou de participer à des ateliers de jardinage ! Et même d’y inviter leur famille.

 

Contact :

Marie-Clothilde Kipp

03 88 48 79 00

kipp.ida@glaubitz.asso.fr

 

La Fondation Orange confie à l’Agence d’informations Reporters d’Espoirs la rédaction d’articles sur des initiatives qu’elle soutient. Ces initiatives ont été validées selon les critères de la charte éditoriale Reporters d’Espoirs. Les articles ont pour mission de rendre compte de leur développement et de leurs résultats.

 

Actualité du - Santé

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche