Visite à la Fondation Orange Espagne à Madrid.1ère partie : les actions à vocations technologiques

En visite pour une journée à Madrid, je suis accueillie dans les locaux de la fondation Orange Espagne par Manuel Giméno, son directeur et Véronica Pensosi, responsable des projets :

Les actions soutenues par la Fondation Orange en Espagne sont pour la plupart d’entre-elles à vocation technologique. Elles concernent l’accès à la communication et à la culture pour les personnes qui en sont éloignées à cause d’un handicap comme l’autisme, un handicap physique, la surdité ou la cécité. Il s’agit de concevoir et de mettre à disposition gratuitement des applications téléchargeables. Ces dernières sont toutes destinées à être personnalisées et cherchent à améliorer la communication et la participation à la vie en société.

Le projet Azahar vise à agrémenter la vie quotidienne des personnes avec autisme

Azahar signifie « fleur d’oranger » une fleur blanche qui évoque la pureté, un parfum fruité et des effets relaxants. S’appuyant sur leur capacité à manipuler les téléphones à écran tactile ou les ordinateurs, le programme propose aux enfants et adolescents avec autisme des applications qui leur sont spécifiquement destinées.
Il a été conçu par Javier Sevilla, chercheur du groupe « Autisme et difficultés d’apprentissage » de l’Université de Valence, entouré d’une équipe associant informaticiens, dessinateurs industriels, psychologues et éducateurs.

Les dix applications sont finalisées depuis novembre 2011, et sont téléchargeables gratuitement sur le site du projet Azahar : http://www.proyectoazahar.org
Parmi elles, Tic-tac, un logiciel qui permet aux autistes d’appréhender l’écoulement du temps de manière plus concrète. « Une minute, une heure… La majorité d’entre eux ne sait pas ce que cela représente, commente Javier Sevilla. Ils sont anxieux quand il faut attendre avant un rendez-vous chez le médecin, avant de prendre les transports en commun ou avant de s’installer pour le repas. »

 

Avec Tic-tac, le temps apparaît sous différentes formes sur l’écran : une horloge, un sablier ou une barre de progression. L’attente peut être visualisée et provoque moins d’anxiété.

En utilisant In-Tic les personnes souffrant d’un handicap moteur accèdent à un ordinateur de manière autonome.

Cette application, lancée en 2008, rend accessible l’usage d’un ordinateur aux personnes infirmes moteur cérébrales, en simplifiant et personnalisant l’utilisation du clavier, de la souris, et de l’écran. Il est configurable sur tous les ordinateurs. En pratique, ce logiciel permet de communiquer, d’écrire, d’envoyer des mails, de surfer sur internet, de regarder des vidéos ou d’écouter de la musique tout en étant privé, par exemple, de l’usage de ses mains.

http://www.youtube.com/watch?v=aajab0LL7DE&feature=BFa&list=ULaajab0LL7DE&lf=mfu_in_order

e-Mintza, qui signifie "discours électronique" en Basque, est un système de communication alternative.

Il est destiné à ceux qui n’ont pas accès à une communication orale ou écrite. Il permet de communiquer avec les autres en combinant l’utilisation de pictogrammes ou d’images personnelles et le développement de la technologie tactile et des multimédias.

Les sign-guides proposés dans des musées aux personnes sourdes et malentendantes leur permettent d’accéder à une visite commentée d’un certain nombre d’œuvres exposées.

Par exemple, dans le musée Thyssen de Madrid : le sign-guide se présente sous la forme d’un ipod. Il comporte un plan inter-actif qui signale les œuvres commentées. Un menu déroulant propose une photo de la peinture et le visiteur n’a plus qu’à toucher l’icône choisie sur l’écran tactile. Une jeune femme apparait sur la vidéo et commente le tableau ou la sculpture en langue des signes. Quand elle évoque un détail, celui-ci apparait en gros plan sur l’écran.

 

Une visite tactile du musée Séfarade de Tolède a elle aussi été financée par la Fondation Orange Espagne. Ce musée est installé dans la synagogue du Transit, célèbre pour sa grande salle de prières richement décorée d’applications de plâtre en relief, représentant des structures végétales.

 

Ces structures ont été reprises sur des panneaux tactiles et les visiteurs non-voyant peuvent les toucher et les imaginer.

 

De même des pierres tombales datant du 14ème siècle dans une cour externe.

 

 

En 2012, la Fondation Orange Espagne souhaite se concentrer sur l’élargissement de la diffusion de ces applications auprès du grand public. Elle va aussi financer leur développement sur téléphones androïdes.
J’ai découvert à Madrid que certaines nouvelle technologies multimédias peuvent permettre d’améliorer concrètement la vie quotidienne des personnes souffrant de troubles de la communication, et leur participation à la société.

 

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche