Visites sensorielles au musée Grigore Antipa à Bucarest

Ce projet soutenu par la Fondation Orange, s’adresse aux personnes déficientes visuelles de Roumanie, environs 120 000 personnes, selon l’Association des non-voyants de Roumanie (ANR). Le projet « Visites sensorielles » contribue à transformer le musée en une institution apte à répondre aux besoins spécifiques de ce public et à lui assurer l’accès à l’information culturelle et scientifique. Dans le cadre du projet, quatre séries de catalogues ont été réalisé, contenant des échantillons de plumes, peaux, arêtes et coquillages, qui permettent l’interaction des personnes non-voyants avec ces échantillons d’origine animale. Toujours dans le cadre de ce projet, les bas-reliefs destinés aux non-voyants sont accompagnés de sons émis par les animaux présents dans les diaporamas. Cela permet ainsi aux non-voyants de compléter les informations scientifiques acquises en touchant les bas-reliefs, par des informations auditives.

Un guide de l’exposition permanente, réalisé en Braille et regroupant des photographies des diaporamas (technique de l’embossage) a été édité, c’est le premier produit de ce genre disponible en Roumanie.

à propos du Musée National d’Histoire Naturelle « Grigore Antipa »
C’est l’une des plus anciennes institutions de recherche sur la biodiversité, l’éducation et l’accès à la culture pour le public. Le musée bénéficie également de l’une des plus connues et des plus appréciées « bases de données », puisque certaines de ses collections sont classées comme valeurs du patrimoine mondial.
En 2011, suite à un projet de modernisation qui a duré 3 ans, l’exposition permanente du Musée a rouvert sous le signe de la modernité, avec ses nouveaux diaporamas, sons, installations de lumières, informations numériques et espaces aménagés pour les activités éducatives. Décrit lors de sa réouverture comme étant « le musée le plus moderne de Roumanie », le Musée National d’Histoire Naturelle « Grigore Antipa » a participé à plusieurs projets s’adressant au grand public : conférences interactives, nuits au musée, ateliers, écoles d’été, expositions interactives…

Un de ses projets les plus ambitieux fut de rendre accessible l’exposition permanente aux personnes atteintes de déficiences visuelles, locomotrices et auditives. Lancé le 1er octobre 2012, ce projet a pu être réalisé grâce au financement d’Orange (CSR). Depuis novembre 2012, le Musée « Antipa » est donc devenu Le Musée de Tous.