A Marseille, la culture sourde fait sa rentrée

Article rédigé par Magdeleine Walger
Agence d’informations Reporters d’Espoirs

La ville du soleil deviendra, en 2013, "capitale européenne de la culture". Et pour que l’évènement reflète toute la diversité culturelle de la cité, les membres de l’association Arts-Terres ont lancé le festival "Sur le fil". Sa particularité : des spectacles et ateliers créés par et pour les personnes sourdes et malentendantes et qui sont accessibles à tous… La deuxième édition démarre à la rentrée 2009.

Parce que Marseille, ville "melting pot" et cosmopolite, offre encore peu de choses à destination des personnes sourdes dans le champ culturel, Arts-Terres s’emploie à faire bouger les choses. "La surdité se vit différemment des autres handicaps", explique Benjamin André, l’un des trois salariés de l’association. C’est le seul à avoir généré le besoin d’une langue propre, la LSF (langue des signes française), ainsi qu’une culture à part entière". Et c’est justement pour y donner accès que naît l’idée du festival "Sur le fil", dont la première édition a lieu en septembre 2008 grâce, notamment, au soutien de la fondation Orange.
Ouvert aux sourds, déficients auditifs et entendants de tous âges, maîtrisant ou non la LSF, le festival se veut un lieu d’expression artistique et d’échange entre les individus. Et pour en garantir l’accessibilité à tous, les organisateurs proposent durant trois jours une série d’ateliers gestuels ainsi que des spectacles bilingues et visuels "non parlés". "Nous faisons appel à des compagnies de théâtre composées d’artistes sourds et entendants qui travaillent, entre autres, sur le jeu du mime en LSF mais aussi avec les ombres et les marionnettes" précise Benjamin André. Les représentations ont l’avantage d’être données dans des théâtres situés en plein cœur de Marseille.

Des ateliers pour aller à la découverte de l’autre

Lors du festival 2008, des jeunes sourds de l’institut les Hirondelles ont participé à des ateliers de photomontages, films d’animations et même cuisine. Une expérience inédite qui leur a permis de "sortir de l’établissement" et "d’aller à la rencontre de nouvelles personnes" témoigne Patrick Agostini, directeur de l’institut. Car, dans chaque atelier, les participants communiquent grâce à la présence de traducteurs professionnels de LSF. "Il est important, poursuit-il, que ce type d’initiative ne reste pas marginal. Cela contribue à la reconnaissance de la surdité comme une singularité en soi et non pas comme un handicap qui doit être compensé..." Une intention partagée par les fondateurs de "Sur le fil" qui veulent aujourd’hui pérenniser l’évènement tout en poussant les acteurs publics de la culture à se mobiliser sur la question de l’accessibilité. L’édition 2009, qui débute le 9 octobre 2009, prévoit d’ailleurs une table ronde sur ce thème.
"Toutes activités confondues, l’affluence devrait atteindre cette année les 100 à 150 personnes par jours, conclut Benjamin André qui ajoute : "Nous continuons à chercher des partenaires pour que le festival monte en puissance… notre objectif, à plus long terme, étant de pouvoir proposer des activités culturelles tout au long de l’année aux publics sourds et malentendants".

Contact :
Claire Métais, coordinatrice d’Arts-Terres
Benjamin André, chargé de production et de diffusion
Tél : +33 (0) 4 91 81 34 25
http://www.arts-terres.org/

Article rédigé par Magdeleine Walger
Agence d’informations Reporters d’Espoirs

La Fondation Orange confie à l’Agence d’informations Reporters d’Espoirs la rédaction d’articles sur des initiatives qu’elle soutient. Ces initiatives ont été validées selon les critères de la charte éditoriale Reporters d’Espoirs. Les articles ont pour mission de rendre compte de leur développement et de leurs résultats.

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Même si nous encourageons l’utilisation du numérique si efficace dans certains programmes éducatifs, il n’est pas la réponse unique aux multiples besoins des personnes avec...

Autisme Info Service est le premier dispositif gratuit et national d’information et d’écoute en ligne permettant d’aider et d’orienter les personnes avec autisme, leur...

3 directions ont été choisies pour orienter nos soutiens en 2019 : le répit, l’innovation et le numérique. Suite à notre étude sur l’impact social de notre programme, nous...

Pour favoriser l’inclusion des personnes avec autisme, nous avons initié en 2012 un programme expérimental de déploiement numérique auprès des structures d’accueil et des...

Partout en France, nous favorisons des initiatives autour de l’emploi, de l’habitat ou des loisirs pour faciliter l’inclusion de personnes avec autisme dans la société....

Jeudi 14 novembre 2017 au Foyer d’accueil Médicalisé (FAM) de l’Hôpital Saint-Michel à Paris, une vingtaine de jeunes et d’adultes avec autisme ont pu participer à un concert...