Cameroun : ils trouvent un emploi après notre formation

Nous agissons pour l’avenir des jeunes dans 30 pays par des formations numériques et professionnelles qui répondent aux différents besoins de recrutement. Au Cameroun, Francis 23 ans, vient d’être recruté par la société Ecamel après avoir suivi une formation technique d’électricien.
Il fait partie des bénéficiaires du programme Fare, que nous soutenons depuis 2016 au Cameroun et qui forme les jeunes issus de milieux défavorisés pour faciliter leur insertion professionnelle.

On nous a enseigné les meilleures techniques

Francis nous raconte son parcours : « J’ai été en formation pendant 4 mois, on nous a enseigné les meilleures techniques pour pouvoir exercer ce métier. Puis quand les cours se sont achevés, j’ai cherché un stage, l’Institut Panafricain pour le Développement nous a communiqué une liste d’entreprises susceptibles de nous recruter. J’ai ensuite reçu une réponse favorable, et après une période d’essai de 3 mois, je suis désormais embauché et salarié chez Ecamel. Je suis très heureux, je peux aider ma famille à subvenir à ses besoins. »

D’autres jeunes choisissent, après cette formation technicien de monter leur entreprise de prestation de service dans le domaine de l’électricité à Douala. C’est le cas de Joseph qui a crée son entreprise après la formation.

 

 

168 jeunes formés et insérés pour 70% d’entre eux

Le programme Fare, que notre Fondation Orange Cameroun soutient en partenariat avec l’institut panafricain pour le développement de l’Afrique Centrale (IPD-AC), forme 42 jeunes de 18 à 35 ans sur une période de 4 mois. Ce sont 31 820 000 francs CFA que nous avons investis dans ce programme. Ce budget couvre une bourse pour prendre en charge leurs besoins/dépenses de première nécessité, leur matériel technique (la boite à outils leur est offerte à la fin de leur apprentissage) et de quoi lancer leur activité professionnelle. Nous permettons aussi à certains jeunes en formation d’accéder à des stages en entreprise chez Orange Cameroun.
A ce jour, 168 jeunes ont reçu cette formation gratuite d’électricien.

Le programme est un vrai succès puisque 30% des jeunes formés ont pu trouver un emploi et 40% d’entre eux se sont installés à leur compte.

 

Cérémonie de fin de formation : Elizabeth Ehabe, représentante de la Fondation Orange Cameroun remet à chaque jeune l’équipement qui lui permettra d’exercer son métier.

 

Continuer à suivre les parcours de nos bénéficiaires sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

 

Partager cet article

 

1 commentaire

mercredi 19 septembre 2018 18:18 par Tiwa

Salut la fondation orange Cameroun, je suis un jeune camerounais à la recherche de l'emploie. Je soutien votre programme. Merci et aller de l'avant pour soutenir la jeunesse camerounaise au lieux de leur laisser Héré dans des lieux enclavés.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche