Cameroun : un nouveau départ pour les jeunes et les femmes

Premier pays à ouvrir une Maison Digitale en 2015, le Cameroun inaugure maintenant son 1er FabLab Solidaire en présence de Brigitte Audy, Secrétaire Générale de la Fondation Orange, et du Ministre de l’Enseignement supérieur. Des équipements innovants, des formations et un encadrement humain pour aider jeunes et femmes en difficulté à s’en sortir.

 

Inauguration du 1er FabLab Solidaire au Cameroun

 

Avec plus d’un an de recul, les femmes de la 1ère Maison Digitale le disent. On y apprend de quoi mener son activité, gagner sa vie et finalement faire vivre sa famille. C’est le cas de Mme Billoa à Yaounde V, qui a transformé son talent de styliste décoratrice en véritable activité économique rémunératrice grâce à la formation qu’elle a reçue à la Maison Digitale.

 

Maison digitale au Cameroun

 

Cyrile Christine Mfoula Atsama mère célibataire de deux enfants, une des premières femmes formées dans la Maison Digitale de Yaoundé, témoigne : « J’y ai appris à me familiariser à l’informatique. Avant cela, je n’avais jamais touché à un ordinateur, j’étais donc une sorte d’analphabète du siècle. A présent je peux déjà saisir dans Word, Excel... Cela va beaucoup me servir dans mon activité de restauration ».

Aujourd’hui, à Yaounde, la Fondation Orange a l’ambition d’aider aussi les jeunes à apprendre un métier dans le 1er FabLab Solidaire du pays. Du matériel numérique de pointe (imprimantes 3D, découpeuses laser…) et un accompagnement humain, pour donner à ces jeunes la possibilité de donner corps à leurs projets grâce au numérique. Ce FabLab Solidaire c’est aussi la possibilité de rejoindre le réseau international des fablabs, leurs savoir-faire unique et leur esprit collaboratif. Une fenêtre ouverte sur le monde du numérique solidaire !

 

FabLab Solidaire au Cameroun, imprimante 3D
FabLab Solidaire au Cameroun, brodeuse numérique

 

En dehors des zones urbaines comme Yaoundé, dans certains villages du Cameroun où les mères et les filles sont chargées de la corvée d’eau, la Fondation a choisi de favoriser leur scolarité en équipant les lieux d’infrastructure de santé au plus près de l’école. Ces Villages Orange qui jouent un rôle essentiel pour l’école des plus petits voient aujourd’hui de nouveaux partenaires comme Fonds Suez Initiatives ou Engie les rejoindre pour aller encore plus loin !

 

Village Orange au Cameroun,l'école et les enfants
Village Orange au Cameroun, le puit

 

 

Partager cet article

 

1 commentaire

dimanche 16 avril 2017 19:10 par Thècle nyobe, Fondation Orange Cameroun

Je fière d'appartenir à une Fondation dont le cœur bat en permanence pour les plus démunis à travers le monde entier.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche