Challenge des FabLabs solidaires : que sont-ils devenus ?

En 2017, le FabLab Mamiratra - Antananarivo de Madagascar avait remporté le prix des internautes de notre challenge international des FabLabs Solidaires #Imake4MyCity. Ce challenge de fabrication numérique avait pour thème le sport pour tous. Le projet « une main bionique pour la pétanque » apporte une solution aux malgaches amputés d’un avant-bras : une prothèse pour pratiquer ce sport olympique, véritable ciment social d’un pays où personne ne peut s’offrir une prothèse. Et maintenant où en est le projet ?

 

 

Que sont devenus les 6 jeunes porteurs du projet ?

Lorsqu’on les interroge sur le challenge, les jeunes sont fiers de dire : « on a gagné en leadership grâce à une première expérience dans un concours international en innovation technologique. On a pu représenter les couleurs de Madagascar dans ce challenge et mesurer notre niveau par rapport aux autres pays. »

 

 

« Nous avons constaté que Madagascar peut bien s’aligner avec les autres pays en termes de compétences technologiques. Et notre Fablab est également bien équipé. Nous avons pu grandir personnellement en devenant plus ouverts et nous avons gagné en indépendance et en collaboration. »

Le but des FabLabs solidaires est le développement des compétences entrepreneuriales des jeunes dans le domaine du numérique pour faciliter leur insertion professionnelle. Les 6 jeunes porteurs du projet ont donc continué à se former au FabLab en participant à des ateliers et en continuant à améliorer leur projet. Ils ont ainsi pu compléter leur formation de formateur, afin de transmettre leurs savoirs à d’autres jeunes. Ils ont développé leurs capacités en modélisation 3D, en électronique, en gestion de projet, en bureautique et en organisation. Les jeunes ont également reçu une formation d’accueil et de communication interne.
Certains jeunes ont quitté le projet et ils ont été remplacés par d’autres jeunes qui ont terminé leur formation au FabLab.
 


 

Améliorations de la main bionique

Outre la capacité de la prothèse à être utilisée pour la pratique de la pétanque, le but est aussi qu’elle soit utilisée dans la vie quotidienne. Des études et des recherches ont été effectuées pour alléger la structure de la main afin qu’elle soit facilement transportable et pour une meilleure fluidité des mouvements. Des modifications en termes de diminution de l’épaisseur (taille des doigts, paume de la main...) par l’optimisation des espaces d’emplacement des composants ont été effectuées.

 

La mobilité des doigts a été également optimisée ; une structure de pouce opposé a été mise en place pour améliorer la saisie des objets. Certaines pièces ont fait l’objet d’une impression en 3D, d’autres ont été commandées.
L’équipe attend des pièces électroniques et d’autres composants importés avant de pouvoir finaliser l’intégration du système de tendon et miniaturiser les composants nécessaires à la mobilité de la main.

 

La recherche de partenariats

10 associations en charge de personnes en situation de handicap ont été visitées par l’équipe afin d’exposer le projet et d’obtenir la collaboration de futurs bénéficiaires. Parmi celles-ci, 5 centres sont intéressés par le projet parce qu’ils accueillent des personnes en situation de handicap pouvant bénéficier du dispositif de main bionique. Le but est de mobiliser et sensibiliser les centres pour que les cibles prioritaires intègrent le programme. Les accords de partenariats sont en cours d’élaboration et d’étude : « nous avons pu rencontrer des acteurs institutionnels œuvrant autour du handicap qui s’intéressent au projet de très près. »

Et après ?

Le prototype de la main bionique amélioré sera finalisé au cours des prochains mois. Elle servira de base pour le développement des mains personnalisées.

 

Le FabLab continuera sa recherche de partenaires et collaborera avec les centres pour personnes en situation de handicap.
Les jeunes précisent : « A long terme, les avantages de ce projet seraient de réduire au maximum les discriminations sociales pour les personnes avec handicap dans tous les domaines. »

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche