Des élèves africains participent à notre concours d’écriture avec Wikipédia

Des enfants d’écoles non connectées vont pouvoir publier en ligne pour la 1ère fois ! Avec l’équipement apporté par nos Ecoles Numériques, des écoliers du continent africain peuvent participer au concours Wiki Challenge en Guinée, à Madagascar, au Mali et en Tunisie.
Notre concours sensibilise ces élèves à la diffusion de leur culture, trop absente des encyclopédies imprimées et en ligne.

Le concours Wiki Challenge Ecoles d’Afrique mené avec notre partenaire Wiki In Africa, a débuté en septembre 2017, et depuis ce sont 45 écoles de Guinée, Madagascar, Mali et Tunisie qui y ont participé.

Un projet innovant et une initiative de partage

Ce projet a vu le jour il y a un an et demi, pour permettre aux élèves n’ayant pas ou difficilement accès à internet, et issus de zones reculées, de créer et partager des articles sur leur culture, leur quotidien, leur environnement.

Pour palier l’absence de connexion à internet dans ces écoles, le logiciel éducatif wikifundi a été développé pour que les écoliers puissent créer des articles hors lignes, et les télécharger sur le site qui les met en ligne. En complément des tablettes connectées au mini serveur de notre kit d’Ecoles Numériques, ce logiciel, ouvre ainsi la porte de la publication on line à des écoles déconnectées.

Leurs textes seront en effet publiés sur la plateforme Vikidia, encyclopédie en ligne destinée aux 8-13 ans.

Plus qu’un projet innovant, c’est une initiative de partage avec le monde : une première pour ces élèves isolés qui vont enfin pouvoir écrire et partager leur culture... mais aussi une chance pour les internautes du monde entier de découvrir des cultures et traditions méconnues racontées par les enfants qui les vivent.

Les thèmes qui ont inspiré les enfants d’Afrique

Les écoliers ont rivalisé d’imagination, abordant des thèmes variés allant du lac Magui au Mali, du Musée Guellala sur l’île de Djerba en Tunisie, l’usine d’aluminium en Guinée, le Rova d’Ifaly à Madagascar, les fêtes traditionnelles de leur pays....

 

 

 

Les professeurs mis à contribution

Un médiateur numérique est présent pour accompagner les professeurs, il aidera à animer les contenus proposés par les élèves. Les professeurs ont également bénéficié d’une formation qui leur permet d’utiliser la plateforme en toute confiance.

Les articles proposés sont déjà en ligne sur vikidia.

Les vainqueurs bientôt distingués !

Un jury international procèdera à la sélection des vainqueurs dans les prochains jours.

Continuez à suivre et à encourager l’aventure des élèves du challenge sur les réseaux sociaux ! Facebook et Twitter.

 

Partager cet article

 

7 commentaires

jeudi 1er février 2018 00:51 par YAMEOGO Waren

Bonjour, toutes mes félicitations à Orange et longue vie à vos activités en particulier celles qui contribuéront à l'emergence de l'Afrique.

jeudi 1er février 2018 10:44 par Cécile de Feraudy

Fière de travailler pour Orange et de cette belle initiative :-) !

jeudi 1er février 2018 12:21 par Niouma kante

très bonne initiative !

jeudi 1er février 2018 15:04 par Zaid

Je vous remercie pour les efforts déployés pour l'education des enfants d Afrique . Et je souhaite que cette initiative arrive aux écoliers du monde rural au Maroc .

jeudi 1er février 2018 18:22 par Yves Boillot

Belle initiative de la Fondation qui fait vivre la parole des enfants et valorise leur environnement

lundi 5 février 2018 11:10 par Marie-Thérèse Stein

Ancien professeur au Burkina Faso, votre initiative me passionne. J'ai en ma possession le double de dossiers passionnants sur tous les aspects de la vie réalisés par mes élèves de 3e au Lycée Zinda Kaboré à Ouagadougou en 1981. Tous mes amis voyageurs me les ont empruntés. Ils ont servi à des expositions dans des écoles. Je voudrais les mettre à disposition de tous et ainsi remercier tous les participants. Les élèves africains méritent de beaux projets éducatifs.

mardi 6 mars 2018 14:13 par DIALLO Ibrahima Sory

Félicitation à la Fondation Orange. Lutter contre l'illettrisme et l’analphabétisme est un travail noble. J' évolue dans le domaine de l'éducation et participe à la mise en oeuvre des 'Villages Orange' à travers ma structure depuis maintenant bien tôt deux ans. Et je pense qu'à l'allure où vont les choses, je continuerais à travailler à la scolarisation des enfants en Guinée ou ailleurs. Bonne chance.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche