Espagne : une salle de classe numérique pour l’autonomie des femmes

Nous avons inauguré la première « salle de classe numérique de la Fondation Orange » en Espagne, au sein de l’association APRAMP (Association pour la prévention, la réinsertion et la protection des prostituées). Cet espace intègre l’éducation numérique dans le programme de formation socio-professionnel qui est proposé aux femmes en situation de vulnérabilité accueillies par cette association.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative Maisons Digitales que nous avons lancé au niveau international et qui a déjà touché 8 000 femmes dans 10 pays, dont la France et, à présent, l’Espagne.

 

association APRAMP, à Madrid
L’inauguration, en présence de Christine Albanel, Directrice exécutive Responsabilité Sociale d’Entreprise, Diversité, Partenariats et Solidarité du Groupe Orange

 

Le projet ne consiste pas seulement à doter l’association de différents dispositifs technologiques, tels que des ordinateurs et des tablettes ; il s’accompagne aussi d’un programme pédagogique adapté à la situation et à la formation des femmes participantes - dans le cas présent, un atelier de couture.

Ainsi, dans la salle de classe, il est donné un cours de formation sur les compétences numériques, ce qui consiste à apprendre à : naviguer et à rechercher des informations en ligne, à créer un CV, à rechercher un emploi en ligne ou à saisir des données dans le système de gestion d’un entrepôt. Il est également proposé une initiation pratique à l’impression 3D, car la salle de classe est équipée d’une imprimante 3D conçue pour élaborer des boutons et d’autres accessoires destinés aux vêtements, à partir des esquisses originales. Cette formation est donnée avec la collaboration de Womenteck – Asociación Mujeres y Tecnología (Association Femmes et Technologie).

La technologie et l’éducation numérique sont deux des facteurs les plus importants à prendre en compte dans la réduction de la fracture sociale, professionnelle et numérique. Dans le cas de l’APRAMP, cette éducation numérique est conçue spécialement pour le groupe appartenant à cette association et, par conséquent, elle permet de s’adapter aux besoins spécifiques de chaque femme. De cette manière, on favorise le talent individuel et on améliore sensiblement la confiance en soi et la résistance à la frustration, des problèmes récurrents dans ce type de groupes.

 

maison digitale Madrid Espganeéquipe maison digitale Madrid Espgane

 

De plus, cela suppose l’adaptation de ces femmes à la transformation digitale actuelle du monde socio-professionnel, en améliorant, par conséquent, leurs chances de trouver un emploi digne grâce à l’acquisition de compétences numériques personnalisées.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Pour rendre les femmes sans qualification et sans emploi plus autonomes, nous avons créé les Maisons Digitales pour les former et les accompagner. Fin 2019, 250 Maisons...

Les coups de coeur O féminin Elles veulent s’en sortir. Et nous croyons en la capacité des femmes à réussir si on leur en donne les moyens. C’est pourquoi, depuis plusieurs...

En France comme dans les 30 pays où Orange se développe, de trop nombreuses femmes n’ont pas encore les mêmes chances que les hommes pour accéder à l’emploi et à l’autonomie....

Depuis octobre 2016, à la Maison Digitale de Dijon, le CESAM propose des ateliers numériques pour familiariser les femmes des quartiers à l’utilisation de différents outils...

Présentes en Europe et en Afrique, nos actions se déploient également en Inde, pays où se trouve un centre Orange Business Services. Brigitte Audy, Secrétaire Générale de la...

A l’occasion de la quatrième édition de la Journée internationale des filles sous l’égide l’ONU, nous nous associons à la communauté mondiale pour promouvoir leur autonomisation...