FabLabs Solidaires : une communauté créée grâce au challenge

En 2017, le prix du jury de notre challenge international des FabLabs Solidaires #IMake4MyCity avait été décerné aux FabLabs Breakers qui regroupent des FabLabs dans 5 villes d’Espagne (Madrid, Valencia, Barcelona-Castelldefels, Bilbao). Le jury avait été séduit par la dimension collective des projets. Aujourd’hui où en est la communauté des Breakers d’Espagne ?
 

 

Naissance d’une communauté de Breakers en Espagne

Grâce au challenge des FabLabs solidaires, 6 FabLabs ont pu se rencontrer et tisser des liens forts. Leur projet collaboratif autour du sport pour tous a permis la création de plus de 10 prototypes de septembre 2017 à décembre 2018. Le but était de réunir les forces de plusieurs jeunes formés à la fabrication numérique dans différentes villes en Espagne pour créer des solutions innovantes pour améliorer l’accès à la pratique du sport et changer le regard sur le handicap.


 
Le prix qu’ils ont obtenu a permis aux jeunes participants de continuer à développer des projets ayant un impact sur la société, mais aussi de développer leurs connaissances et de créer une communauté de Breakers afin de les mettre en commun.

Rencontre nationale à Madrid

Une rencontre nationale a été organisée en novembre 2017 pour les jeunes Breakers espagnols, venus de villes différentes, afin qu’ils puissent partager leurs expériences et leurs savoirs. A l’occasion du Mini Maker Faire, la communauté des Breakers s’est donc réunie à Madrid. 40 jeunes et leurs formateurs sont venus de toute l’Espagne pour cet événement national des jeunes Breakers.

Pendant deux jours, les jeunes ont pu participer à des ateliers et visiter la Mini Maker Faire. Ils ont assisté à une conférence et participé à des activités autour de thématiques variées telles que le design, l’électronique et le travail de groupe.
Les jeunes ont aussi eu l’opportunité de présenter leurs projets au public lors de la Mini Maker Faire et de découvrir d’autres initiatives inspirantes.
Cette rencontre leur a aussi permis d’échanger autour de leurs projets, de leurs parcours et de leurs pratiques de la fabrication numérique. Les jeunes Breakers ont également fabriqué leurs propres t-shirts "Breakers" qu’ils garderont en souvenir de cet événement convivial et enrichissant.
Pour entretenir les liens entre les jeunes des différents FabLabs solidaires une réunion hebdomadaire a été instaurée : le Breaker Club.
Les 6 FabLabs solidaires de 5 villes différentes peuvent ainsi se coordonner et partager leurs expériences, leurs idées, leurs projets et leurs connaissances.

Une formation spécifique pour des projets sociétaux

L’obtention du prix a également permis aux FabLabs solidaires de mettre en place un atelier supplémentaire pour celles et ceux qui souhaitaient poursuivre leurs projets, développer leur prototype ou créer de nouveaux projets ayant un impact positif sur la société.
Ce nouveau modèle de 20 heures de formation numérique s’appelle "Open Breakers". Il a été organisé spécifiquement pour les jeunes qui se sont investis dans cette initiative et qui veulent approfondir la fabrication numérique en continuant à travailler sur leurs projets.
L’organisation de cette formation est assez similaire à celle de "Breakers" : les jeunes sont supervisés par leur référent au FabLab et ils développent plusieurs projets sociétaux dans un contexte collaboratif, ils sont accompagnés par les managers du FabLab et par leurs formateurs.
Les jeunes peuvent choisir entre améliorer les projets existants et développer de nouvelles initiatives parce qu’ils considèrent que les prototypes sont fonctionnels et qu’ils veulent expérimenter, créer de nouveaux prototypes et répondre à de nouveaux besoins sociétaux.
Grâce à cette nouvelle formation certains prototypes ont pu être amélioré. Par exemple, le Tinker Club du FabLab Tinkeress organise des réunions hebdomadaires avec 4-5 participants du challenge et d’autres jeunes Breakers afin de finir le prototype appelé Tinkershine et pour continuer le projet kayak.
A Bilbao, le projet de mur d’escalade a progressivement évolué grâce à la participation de plusieurs jeunes. Ils ont travaillé à l’intégration de l’interactivité dans leur mur d’escalade, en ajoutant de la lumière à travers des dispositifs électroniques et en créant diverses voies d’escalade en les éclairant.
D’autre part, l’ancienne plate-forme Web Breakerslab a été améliorée en proposant davantage d’activités et de projets préalablement testés par les jeunes.

Les réalisations des Breakers

Le but de notre challenge international des FabLabs solidaires est de prouver qu’avec la fabrication numérique et le nouveau mode d’apprentissage collaboratif propre aux FabLabs, tous les jeunes, même en échec scolaire, peuvent produire, retrouver confiance, et envisager un nouvel avenir professionnel. Les projets font la preuve des compétences acquises ou stimulées au FabLab : compétences techniques, inventivité et capacité de travailler en équipe.
 

Pour le challenge, les Breakers avaient collaboré pour réinventer des jeux et des sports pour les rendre plus accessibles aux personnes handicapées.
Le jeu de la grenouille a été réinventé par les jeunes de Madrid en mixant fabrication numérique et artisanat pour permettre aux handicapés d’y participer.

A Castelldefels-Barcelone, ce sont à la fois un nouveau design et de nouveaux matériaux issus du FabLab qui ont rendu plusieurs jeux pour enfants plus faciles à manipuler sous la forme d’une table de jeux.
Dans ce même FabLab, le gouvernail du kayak normalement actionné par les jambes a été transformé par un système électronique.

 
A Valence le projet consistait à transformer un parc d’attraction en espace accessible aux personnes âgées, handicapées moteurs ou visuels et enfant : découvertes de la botanique, des exploits de Gulliver, divertissements, courses de fauteuils roulants, parcours sportifs pour personnes âgées…personne n’est exclu !

A Bilbao enfin, c’est un mur d’escalade pour déficients visuels qui a été conçu avec poignées interactive sonores et indications en braille.

La plupart des projets ont été donné à des entités sociales locales telles que des associations, permettant ainsi le développement d’une communauté de solidarité locale.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche